UA-70828429-1 UA-70828429-1

Le sourire de Sourn

  • Parenthèse du samedi

    Ciel bleu au réveil avec 20200328_104905.jpgun léger vent. Malgré la réduction des vols deux avions ont quand même réussi à tracer une croix blanche dans le ciel. La neige sur le Jura est en train de fondre, mais on annonce un retour du froid pour demain. Cela fait une semaine que je ne suis pas sorti de chez moi et je me réjouis de mon passage à la boulangerie. M'étant levée passablement tôt je ne trouve que trois personnes devant moi à faire la queue. Cela fait du bien d'échanger quelques mots avec les vendeuses qui ont l'air fatiguées. Pourtant la boulangerie ferme maintenant beaucoup plus tôt dans l'après-midi que d'ordinaire. J'achète du pain pour la semaine et quelques petites tartelettes. Gourmandise oblige. En sortant je tombe sur une copine. Bonheur suprême. Nous papotons pendant cinq bonnes minutes à distance réglementaire avant de rentrer à la maison.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 0 commentaire
  • Fin de la deuxième semaine de confinement

    confinementArrivant à la fin de la deuxième semaine de confinement, j'ai maintenant pris mes marques et une petite routine s'est installée : Lever (de plus en plus tard), petit déjeuner, allumer l'ordinateur pour voir les dernières nouvelles du travail, répondre à quelques mails, écouter une formation sur LinkedIn, petit café virtuel avec ma collègue de bureau, travailler un peu, réunion virtuelle avec mon équipe pendant une petite heure puis déjeuner, si possible sur ma terrasse. En temps normal je ne bois jamais toute seule, mais nous ne sommes pas en temps normal. Alors maintenant je m'offre mon petit verre de rouge pour célébrer mon repas solitaire et en faire une fête. Nous avons un dicton en allemand qui dit qu'après le repas il faut se reposer ou faire 100 pas. Je choisis plutôt la première option, si possible sur ma terrasse pour prendre ma dose quotidienne de vitamine D. Toutes les excuses sont bonnes. 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 2 commentaires
  • Quelques nouvelles de l'orphelinat

    orphelinatJe suis vraiment reconnaissante pour nos moyens de communiquer virtuellement et à travers la distance. Depuis mon premier voyage au Cambodge en 2010 Facebook m'a ainsi permis de rester en contact avec d'anciens volontaires et de partager les nouvelles de nos visites réciproques. Puis les membres de la directions ainsi que quelques mamans se sont également mis à publier régulièrement des photos et vidéos. Finalement se sont rajoutés des groupes sur WhatsApp. Quel bonheur de pouvoir les suivre à distance en attendant le prochain voyage en novembre. C'est tellement sympathique.

    La saison chaude arrive à grand pas, et la semaine dernière les grands enfants ont pu profiter de la "piscine" aménagée à l'orphelinat. La plupart des enfants adorent patauger dans l'eau et ils en profitent un maximum. J'entends leurs cris joyeux et leurs rires et je voudrais bien partager ce moment avec eux.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 1 commentaire
  • Ecouter le silence

    silenceLe metteur en scène de notre troupe de théâtre a l'habitude de nous inciter à écouter le silence qui règne entre nous avant de prendre la parole. C'est incroyable comment le silence peut être parlant. Il n'est pas vide. A force qu'y prêter attention, il devient dense, tangible, rempli d'attentions et d'intentions. Au théâtre comme dans la musique et aussi dans la vie de tous les jours. Parfois c'est le silence qui nous touche le plus, qui nous émeut.

    Il y a silence absolu et silence relatif. Avec moins de voitures qui circulent, la seule moto qui passe en pétaradant devient encore plus insupportable à mes oreilles que d'habitude. Sans parler du fait que, vu son niveau sonore, elle ne respecte certainement pas les limites de la vitesse imposées.

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 1 commentaire
  • Lundi de grisaille

    P1070337.JPGAprès le beau temps de la semaine dernière, nous voilà enfermés par le froid et grisaille dehors. Serait-ce une invitation du ciel de rester chez soi? Ce que les interdits n'arrivent pas à réaliser, la météo le réussi! En tout cas, j'ai remis le chauffage en marche et limite mes déplacements à l'extérieur au simple fait de remplir les mangeoires. La première est vide à 10 heures du matin. Deuxième remplissage à 13 heures. Troisième fournée à 16 heures. Mes amis ont bon appétit.

    Ce matin, en passant dans le salon, j'ai aperçu une grosse  tâche rouge près de la mangeoire qui contient les boules de graisse. J'ai d'abord pensé que c'était un rouge-gorge, mais non, c'était le pic épeiche. Il s'accrochait à la mangeoire dans une position moins que confortable. Mais au moins il a réussi à manger. J'ai voulu le prendre en photo, mais il s'est envolé dans un flop flop lourd. Heureusement que les petites mésanges charbonnières sont moins farouches.

    Depuis le film Les Oiseaux d'Alfred Hitchcock j'avais développé une vraie aversion contre les oiseaux, mais là ils égayent ma journée d'une manière incroyable. Je m'estime chanceuse de pouvoir travailler depuis la maison pour les épier à ma guise.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 1 commentaire
  • Un samedi presque normal

    20200321_104501.jpgMon grand plaisir du samedi matin est d'aller au marché, d'y rencontrer des copines et de boire un chocolat chaud à La Truite. Maintenant tous les restaurants et bars sont fermés, mais nous avons quand même une chance inouï : le maire a accepté de maintenir le marché hebdomadaire sous une forme réduite. Quel bonheur! Je n'ai pas envie d'engraisser les supermarchés qui se font déjà assez d'argent comme ça, mais plutôt de soutenir les petits producteurs locaux et leur produits frais.

    Un membre de la municipalité me raconte que des gens se sont plaints parce que le marché a lieu, que c'est n'est pas responsable. Alors ce sera mieux de s'entasser dans des supermarchés mal aérés que de faire ses courses en plein air tout en restant à distance? Parfois je ne comprends pas la logique des gens. En tout cas je suis très reconnaissante à la mairie de maintenir ce petit moment privilégié de la semaine qui, en plus, m'a permis de remplir mon frigo avec de la bonne nourriture.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 1 commentaire
  • Confinement - jour 4

    communicationOn annonce encore une belle journée à la radio. Contrairement aux autres matins, les avions deviennent plus rares et l'aéroport pourrait fermer bientôt. Chaque pays se replie de plus en plus sur soi-même.

    C'est la journée de la francophonie. Toute la journée on ne jouera que de la musique française. Cela fait du bien aux oreilles et à l'âme d'écouter Jean Ferrat, Serge Lama et tous les autres. Daniel Guichard - tiens, cela me ramène droit dans mon adolescence. J'avais demandé à un copain qui partait en France de me ramener des disques avec de la chanson française et il m'avait apporté Edith Piaf, Jacques Brel et Daniel Guichard. "Mon vieux". Ohlala, quels souvenirs tôt le matin.

    Mes amis plumés se remplissent déjà l’estomac. Dès que je sors sur la terrasse, ils s’envolent dans un froissement d’ailes bruyant. J’entends également beaucoup de bruit dans ma haie de lierre. Elle offre une bonne protection et je pense qu’elle doit certainement abriter quelques nids. Les oiseaux font tellement de bruit, qu’un moment donné je vais vérifier s’ils ne sont pas en train de percer le sac avec les graines de tournesols entreposé sur la terrasse. Mais il n’en est rien. Le pic épeiche reviens également me rendre visite. J'aperçois du coin de l’œil ses mouvements saccadés typiques quand il remonte le tronc de mon arbre, puis hop, il s'envole déjà.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 1 commentaire
  • Trouver le courage et la force en période de crise

    émotions,courage,coaching appréciatifTroisième jour de confinement. Je vous remercie de tout cœur pour vos messages. J'aime écrire et c'est ma façon à moi de digérer les événements. 

    Regardez ce joli tableau que la femme d'un ami hôtelier à Phnom Penh a peint et que j'ai pris en photo le dernier jour de notre séjour en novembre. Avec le manque de touristes et maintenant la crise du Covid-19 cet ami se voit contraint de fermer son hôtel. Comme lui, beaucoup d'entre nous doivent être rangés par l l'incertitude ou la peur de ce qui pourra arriver. Bien sûr il y a la peur pour notre santé, mais aussi l'angoisse comment survivre économiquement dans ces temps incertains. Alors ce petit moinillon lumineux me rappelle de ne pas oublier notre spiritualité.

    Lire la suite

  • Journal de Confinement - Le début

    confinementLundi j’étais fâchée parce que je voulais continuer à travailler au bureau, mais on ne m’a pas laissé. Je ne suis pas essentielle à la survie de l’entreprise. On me dit de me préparer pour travailler à distance. Comment est-ce qu’on se prépare à une chose complètement inconnue ? J’emporte avec moi une grosse pile de documents pèle-mêle. J’aurais enfin le temps de tout lire et classer. Puis quoi ? On n’a jamais eu l’occasion de tester le télétravail avant cette crise, alors ce sera l’aventure. En tout cas, je décide de garder le moral quoi qu’il arrive. Un petit tour à la Migros pour m’offrir des œufs en chocolat avant que la frontière ne ferme. Tout a l’air normal. Il fait beau. Les arbres sont en fleurs et je roule décapoté. La situation semble tellement surréaliste.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 4 commentaires
  • Ce n'est qu'un au revoir

    Ce matin nous sommes réveillées par le doux ronronnement d'un marteau piqueur devant notre hôtel. On refait la canalisation. Youpi! Cela promet pour notre grasse matinée programmée pour demain matin.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 0 commentaire
  • L'appel de la rivière

    Hier soir j'ai dû m'attirer la vengeance de Monte Zuma. En tout cas la nuit fuit courte - ou plutôt longue, selon le point de vue que l'on prend. Mais avec un peu de charbon végétal mes intestins se calment enfin et ce matin je suis à nouveau d'attaque quoi qu'un peu fatiguée.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 1 commentaire
  • Le count down a commencé

    Ce matin nous nous réveillons dans le calme plat : plus de musique, plus d'ouvriers, plus de petit déjeuner sous notre fenêtre. Pourtant les travaux continuent encore pendant la journée. Dommage, nous aimions bien ce réveil en douceur. C'est comme un signe annonciateur de changements. Et oui, le glas a sonné pour nos derniers jours à l'orphelinat. C'est fou - pendant la première semaine on redécouvre le rythme et on se dit qu'on a encore plein de temps. Plus les journées passent, plus le temps s'accélère, et tout d'un coup la fin est déjà toute proche. Les mamans commencent aussi à compter les jours et nous devenons un peu nostalgiques.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 0 commentaire
  • La journée des droits humains

    Ce matin nous nous réveillons par une douce musique en-dessous de notre fenêtre mais il manque le brouhaha des voix. Curieuses, nous voulons épier les ouvriers pendant leur petit déjeuner. Mais nous n'apercevons que deux personnes. C'est étrange. Tout comme les horloges dans le hall d'entrée qui indiquent les différentes zones horaires à la minute près. Ou pas?

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 0 commentaire
  • Retour de Siem Reap

    Après la grande journée hier nous avions prévu de faire la grasse matinée. Mais à sept heures du matin nous étions debout comme une seule femme. Cela nous a laissé le temps de prendre un bon petit déjeuner et d'attendre tranquillement qu'on vienne nous chercher pour notre bus. Normalement on vous indique une heure qui n'est jamais respectée. Mais là oui. Nous sommes agréablement surprises. Dans le pick-up se trouve un couple de Français qui vit en Thaïlande, à Koh Samui, est qui visite le Cambodge.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 0 commentaire
  • 24e Semi-Marathon à Siem Reap

    Il est cinq heures du matin. Température extérieure 15 degrés (c'est déjà beaucoup mieux que les 13 degrés de la veille). Ceux de notre équipe logeant à l'hôtel attendent les tuktuks pour nous rendre à Angkor Wat. Là-bas nous serons rejoints par le reste de la troupe habitant Siem Reap. Comme d'habitude un convoi interminable de tuktuks - et maintenant aussi de voitures - serpente la route qui mène au départ de la course. Il fait encore nuit mais le jour ne tardera pas à se lever. Les coureurs de semi-marathon sont déjà partis à 5 heures du matin, pour nos 10 kilomètres le départ est prévu pour 6 heures. Les coureurs du semi-marathon font une boucle autours des temples tandis que pour nous c'est un aller-retour sur une longue droite. L'ambiance est bonne et nous arrivons pile poil pour le départ.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 0 commentaire
  • Excursion à Kulen Mountain

    Après un sommeil interrompu par les freinages nombreux de notre conducteur de bus de nuit nous arrivons avec une heure d'avance à Siem Reap, c'est à dire à 4 heures du matin. Il fait 13 degrés. Brrrrrrr…. Heureusement à l'hôtel ils ont pitié de nous et nous prêtent une chambre pour le restant de la nuit. Ah, cela fait quand même du bien de dormir dans un vrai lit qui ne bouge pas.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 0 commentaire
  • Fin de la deuxième semaine

    Ce matin nous avons craqué et également sorti nos polaires. 19 degrés le matin avec du vent - il semble que nous soyons déjà bien acclimatées pour ressentir le froid. Quand nous arrivons à l'orphelinat, deux élèves de la classe spéciale et leur enseignante sont en train de lever le drapeau cambodgien. Je vois tout de suite que tout le monde porte des jolies vestes polaires flambant neuves. Plus tard la directrice nous confirmera qu'un donateur leur a envoyé une cargaison de vêtements chauds. En tout cas, c'est arrivé à point nommé.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 0 commentaire
  • En route pour l'orphelinat

    Allez, ce matin je vous emmène sur notre route quotidienne pour vous donner un petit aperçu des couleurs locales. Comme je vous ai déjà raconté, tous le matins commerçants et privés balayent devant leurs portes et ramassent les ordures que le vent a pu amener pendant la nuit. On en fait un joli tas, puis on s'assoit en attendant des clients ou pour se restaurer après ces premiers efforts de la journée. Les endroits pour se restaurer ne manquent pas et on reprend des forces pour le reste de la journée.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 0 commentaire
  • A mi-parcours

    Tous les matins nous avons notre petite routine : le réveil sonne à 6h30. Nous prenons notre douche et préparons nos affaires. Vers 7 heures nous descendons prendre notre café avec une tranche de gâteau à la banane. Si Monsieur Tom arrive suffisamment tôt il nous tient compagnie, sinon nous partons dès qu'il arrive. En l'attendant nous avons droit au cinéma en plein air de la rue. Le ou la propriétaire de l'hôtel qui partent réciproquement en voiture, l'une au travail et l'autre pour conduire leur fille à l'école. Et oui, ils ont DEUX voitures. Une est garée sur le parvis et c'est à chaque fois toute une affaire pour la descendre dans la rue. Je m'amuse aussi à observer les balcons d'en face où des personnes s'amusent à regarder la rue à leur tour. La vielle femme au premier étage juste en face a sa place attitrée d'où rien ne lui échappe. On la retrouve assise là matin et soir.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 2 commentaires
  • Une journée ordinaire à l'orphelinat

    Monsieur Tom nous emmène dans son beau tuktuk. C'est un bon conducteur qui sait éviter et prévoir les dangers de la route. Le seul désavantage maintenant est que nous devons nous plier en deux si nous voulons profiter de notre trajet matinal. Les moines font leur ronde devant les boutiques et partout on balaie les trottoirs. Quel pays de paradoxes quand même : d'un côté tout le monde s'emploie à nettoyer devant sa porte et de l'autre on jette les papiers et sacs en plastique. Les sacs d'ordures s'empilent au bord des trottoirs et cela ne sent pas bon du tout.

    L'air est frais. La nuit la température descend à 20 degrés et c'est très agréable pour dormir. Le revers de la médaille est que plein d'enfants sont en train de tomber malade : toux, diarrhée, vomissements - les maux de la saison froide. Et les vilaines mouches sont de retour et nous embêtent où elles le peuvent.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 0 commentaire
  • Un lundi un peu fou

    Ce matin je me réveille par des pas lourds dans la cage d'escalier. Je ne sais pas quelle heure c'est, mais la ville est encore tranquille à part une moto qui démarre en pétaradant. Au loin j'entends le chant du coq et quelques oiseaux piaffent devant la fenêtre. Petit à petit les sons se densifient avec le lever du jour. Les ouvriers du chantier arrivent en discutant tranquillement, puis c'est le réveil qui se met en marche. Une nouvelle journée débute.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 0 commentaire
  • Un dimanche à Oudong

    Aujourd'hui nous étions invitées dans la famille de May Wen, une des mamans de l'orphelinat. Ses neveux résident près d'Oudong, l'ancienne capitale du Cambodge au 17e siècle située sur la seule colline dans la ronde à une quarantaine de kilomètres au nord de Phnom Penh. Elle nous avait proposé un rendez-vous à 8 heures à l'orphelinat pour partir avec eux en tuktuk, mais nous avons préféré partir à 9 heures avec notre propre tuktuk. Bien nous a pris, surtout quand nous avons constaté le taux de remplissage de l'autre tuktuk avec cinq adultes et une ribambelle d'enfants. 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 0 commentaire
  • Une journée très dure

    Nous nous réveillons ce matin par le fond sonore assez doux des travailleurs qui prennent leur petit déjeuner au pied du nouvel immeuble qu'ils construisent avant d'entamer leur journée avec marteau et perceuse. Pas de week-end dans la construction. Pour nous, par contre, c'est une manière très agréable de nous réveiller, surtout quand on sait qu'on peut traîner encore un peu au lit. Aucune comparaison avec nos voisins Chinois bruyants de l'année dernière!

    Ce matin nous avons quelques courses à faire pour l'orphelinat pour honorer les commandes qu'on nous a faites : des cahiers, des crayons, des ardoises puis un filet et un ballon pour jouer au volley-ball. Le Marché Russe est la bonne adresse pour cela et nous nous offrons un tuktuk panoramique (l'ancien modèle) pour nous y rendre. Quelle différence quand même de pouvoir observer les alentours!

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 0 commentaire
  • Fin de la première semaine

    Et voilà que notre première semaine à l'orphelinat s'achève déjà. Quand nous sommes ici le temps n'a plus la même valeur. Je laisse mon portable à la maison car de toute façon il n'y a pas de WIFI à l'orphelinat et ici personne n'est à cinq minutes près. Le réveil sonne à 6h30, nous traînons encore un peu au lit, faisons notre toilette et descendons prendre un café en attendant Monsieur Tom qui arrive selon les aléas du trafic. Et puis c'est la même règle pour nous rendre à l'orphelinat. Nous arrivons quand nous arrivons. La seule exception à la règle que nous nous permettons maintenant est de partir à 16 heures au lieu des 16h30 réglementaires - même si nous avons un peu de mauvaise conscience de laisser tomber les mamans pour remonter les fauteuils roulants à l'étage. Mais la différence en matière de bouchons est énorme (comme à Genève). Nous l'avons testé le premier jour. C'était trop frustrant de rentrer seulement à la nuit tombante.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 2 commentaires
  • En attendant des visiteurs

    L'année dernière, le jeudi était jour de baignade pour les enfants. Aussi nous demandons-nous ce matin en arrivant si c'est toujours le cas. D'un autre côté, je n'ai vu aucun groupe utiliser la piscine cette semaine. Peut-être fait-il encore trop froid pour nos chères têtes blondes. En tout cas nous trouvons encore porte close en arrivant devant notre salle de jeu. Mais le bruit nous indique la direction à prendre. En effet, tous les enfants sont alignés dans leurs fauteuils roulants dans le hall d'entrée, certainement pour accueillir quelque donateur.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 0 commentaire
  • Journée de décorations

    Croyez-le ou pas, mais ce matin je me suis réveillée à cause de l'absence de bruit au chantier. Pourtant, quand j'ai regardé l'heure, il était bien 6h17. Comme s'ils avaient attendu ce moment précis, les travailleurs se sont mis à parler en bas. Ils se rattraperont certainement ce soir à travailler plus tard.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 0 commentaire
  • Monkey Girl Srey Neang

    Après une bonne nuit, un café et une moitié de gâteau à la banane nous voilà fines prêtes pour affronter la journée. Il fait bon avec ce joli vent typique du mois de novembre qui rend même la chaleur agréable. Pour ceux et celles qui ne le sauront pas - nous nous trouvons actuellement en saison froide (à 30 et quelques degrés...). Le Cambodge compte trois saisons dans l'année : la saison froide, la saison chaude et la saison des pluies. La saison froide correspond également à la saison des mariages, mais nous n'avons pas encore trouvé de tente de mariage sur notre chemin. Cela ne saura tarder!

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 0 commentaire
  • Retrouvailles à l'orphelinat

    La nuit fut assez calme à part d'un imbécile qui s'est promené avec une radio ou télé portable sous notre fenêtre en cherchant une chaîne. Et ceci à la même force de son que mon papa de 91 ans quand il regarde la télé. Grrrrr.....

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 1 commentaire
  • Dernier jour de repos

    Ce matin nous avons fait la grasse matinée jusqu'à 10h30 - malgré le bruit du chantier à côté. Et sans la moindre mauvaise conscience! Ensuite petit déjeuner chez Mansour et nous voilà parties pour la Foire de Noël à l'école internationale du Canada où Bravehearts tenait un stand. Après toutes ces années je m'étonne toujours d'entendre de la musique de noël quand il fait plus de 30 degrés dehors. Mais bon. Nous retrouvons Srey Peuv et David au stand. Après les retrouvailles nous nous mêlons au flot des visiteurs dans les allées des stands où on expose bijoux, vêtements, produits de beauté, objets plus ou moins précieux, etc. Il y en a pour tous les goûts.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 0 commentaire
  • On reprend nos marques

    Nous avons passé une bonne nuit au calme. Finalement la chambre n'est pas si mal que ça. On peut ouvrir la fenêtre, la clim se trouve en face des lits et non pas au-dessus de nos têtes, et les matelas sont confortables. Je me réveille vers 6 heures par le bruit de voix qui nous parviennent du chantier juste devant notre fenêtre. Je vous laisse admirer la vue... J'adore écouter les sonorités de la langue khmère même si je ne comprends rien. C'est un mélange de voyelles nasales et de consonnes rondes dans la bouche. Je compare souvent le khmer à la langue de poules contrairement au thaï qui me fait penser aux canards. Chaque année en rentrant je me dis que je devrais faire des efforts pour mieux apprendre la langue, puis la vie me rattrape avec les activités courantes, le temps passe et je ne sais toujours pas parler khmer convenablement. Il y a deux ans je m'étais acheté un cahier pour les écoliers qui débutent la lecture et l'écriture me disant que je pourrais ainsi faire mon apprentissage de A à Z. Hélas cela s'est déjà arrêté aux premières lettres que je n'arrivais pas à prononcer correctement - au grand amusement de mes amis Cambodgiens.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 0 commentaire