UA-70828429-1 UA-70828429-1

02/12/2014

Mey Yun est morte

Pendant que nous étions parties nous amuser à Kep, Mey Yun est morte samedi matin à l'hôpital.  Toute seule.  C'est la maman à qui nous avions donné l'argent pour aller se faire soigner.  Marie et moi nous sentons mal, car selon la croyance des femmes à l'orphelinat on va à l'hôpital pour mourir et non pas pour guérir.  C'est également une des raisons pour laquelle les mamans attendent la dernière minute avant d'envoyer les enfants à l'hôpital.


cambodge,humanitaireMaman Yun s'occupait du jeune garçon qui est décédé jeudi soir.  Elle était également la meymey du petit Chak Chan, décédé en ce début d'année. 

Selon la croyance bouddhiste l'âme ne réalise pas pendant sept jours que le corps est décédé.  Normalement, la famille veille le corps pendant cette période à la maison, puis c'est l'incinération.  Les petits corps des orphelins sont tout de suite emmenés à la pagode et incinérés.  Maman Yun n'ayant pas de famille a subi le même sort.  Colleen a assisté à la crémation avec quelques autres mamans.  Les cendres restent à la pagode. 

Srey Peuv nous a expliqué que l'âme a 120 jours pour se décider si elle veut monter vers la lumière ou se réincarner.  Généralement les bouddhistes organisent une cérémonie à ce moment crucial pour le défunt.

Personne n'organisera de cérémonie pour Mey Yun, mais j'espère que son âme puisse partir en paix et rejoindre ses protégés dans une vie sans maladie ni misère.  Elle restera dans nos cœurs et dans nos pensées.


 

Commentaires

Mon coeur est avec toi Beate et avec toute la communauté de Mey Yun. Sending much love your way.

Écrit par : Cecile | 02/12/2014

Les commentaires sont fermés.