UA-70828429-1 UA-70828429-1

14/12/2014

Sey Ha

Il y a des enfants qu'on aime dès qu'on les aperçoit.  Sey Ha n'en fait pas partie.  Il serait plutôt à ranger dans la catégorie des grincheux.  D'un autre côté, comment seriez-vous avec la colonne vertébrale en S, la cage thoracique déformé et des plaies ouvertes sur tout le corps?


P1000453.JPGJe connais Sey Ha depuis quatre ans maintenant.  Il n'a jamais été un enfant facile.  Son seul plaisir était depuis toujours de se faire promener dans sa petite chaise et il ne fallait surtout pas s'arrêter trop rapidement!  Mais il apprécie également des massages, surtout du dos, et des touchers énergétiques.  Quand il n'est pas content ou qu'il souffre, Sey Ha le fait savoir par des pleurs tonitruants.  C'est qu'il en a de la voix!

Le petit bonhomme est dans un tellement mauvais état que cette année j'ai décidé de le gâter spécialement pendant mon séjour.  Je ne pense pas le revoir l'année prochaine.  Sey Ha a 14 ans maintenant.  Il a des long cils, et quand il est détendu son petit visage est paisible et très beau.  Seulement Sey Ha n'est pas souvent détendu.  Il est trop en souffrance.  Son corps est couvert d'escarres et ses membres deviennent de plus en plus raides.  A chaque fois qu'on le prend dans les bras il est écorché davantage.  Atteint de paralysie cérébrale, il se tortille souvent dans tous les sens à cause des spasmes qui le secouent. 

P1000463.JPGLe revers de la médaille d'une attention particulière est quand la personne s'en va après avoir créé un besoin.  Ce seront alors les mamans qui devront essuyer les plâtres avec un enfant pleurnichard.  Je suis bien consciente du problème et essaye de trouver un équilibre.  Ainsi je m'occupe de lui plus intensément, mais pas tous les jours. 

J'ai découvert que Sey Ha aime bien quand je m'installe avec lui dans la jardin sur une balancelle.  On entend la musique du premier étage tout en étant dans le calme.  Une légère bise souffle sur nos visages et fait bouger les feuilles au-dessus de nos têtes.  Le petit visage de Sey Ha est paisible et tous les deux nous savourons ce moment de détente.

Sey Ha avec tous ses paradoxes restera à jamais dans mon cœur, tout comme Sourn, Meykea, Sao Sokahr, Chak Chan, Srey Nith et tous les autres qui nous ont déjà quittés.


Les commentaires sont fermés.