UA-70828429-1 UA-70828429-1

11/12/2014

Visite à Dreamland

Au Cambodge il n'y a pas de système de congés payés comme en Europe.  Mais que de jours fériés!  Pour la journée des droits de l'homme nous avions programmé une sortie au parc d'attractions "Dreamland".  Dans le passé j'avais toujours payé une sortie à l'aqua parc, mais celui-ci est fermé depuis le printemps.  Personne sait quand il va rouvrir et s'il va rouvrir.  Peut-être bien que le parc sera rasé pour y construire un immeuble ou une concession de voitures....


cambodge,humanitaireNous voilà donc partis en caravane de tuktuks à travers la ville.  Soixante enfants plus mamans et volontaires, des chaises roulantes, du pique-nique, de l'eau et des vêtement de rechange - tout cela entassé dans une quinzaine de tuktuks.

Sur le chemin nous rencontrons une manifestation pour la journée des droits de l'homme : des tuktuks décorés avec des ballons et des gens marchant en file indienne et portant une fleur de lotus blanche à la main. 

Arrivés devant Dreamland il faut renégocier les billets d'entrées car nous n'avons pas les bons.  Cela prend du temps.  Mais le parc n'ouvre qu'à 9 heures, alors tout va bien.  Ensuite nous sommes accompagnés par une équipe qui met en marche les manèges pour nos enfants. 

cambodge,humanitairePuisque c'est jour férié nous avons la chance d'avoir parmi nous les enfant VIH qui vont normalement à l'école et que nous ne connaissons pas bien.  Tout le monde s'est mis sur son trente-et-un.  Les filles ont revêtis leur beaux pyjamas et Vireda, un des garçons qui aide les gardiens de l'orphelinat, a même mis des baskets.  Mais pas pour longtemps.  Avec la chaleur qu'il fait les tongs sont quand même nettement plus confortables que des chaussures fermées!

Sur le premier manège il n'y a que des motos.  Quoi d'autre?  Nous sommes bien au Cambodge!

cambodge,humanitaire


Ensuite nous passons aux petits chevaux.  Mamans, enfants et volontaires éprouvent le même plaisir de faire des tours sur leurs destriers.  C'est jour de fête aujourd'hui et des rires heureux fusent de partout!

Je me suis faite une nouvelle copine dans l'équipe des pyjamas, une jeune fille d'une quinzaine d'année.  Elle me prend par la main et ne me lâche plus pendant toute la visite.  Elle voudra que je l'accompagne sur quelques manèges mais leur taille n'est vraiment pas faite pour des grands Européens!

Nous continuons ainsi de manège à manège.  Malgré leur excitation les enfants sont d'une patience et d'un calme incroyable.  On ne se bouscule pas.   Les grands aident les petits. Tous regardent les copains faire leur tour et applaudissent poliment avant de s'y lancer eux-mêmes.  Je pense que beaucoup de nos enfants "normaux" auraient à apprendre de leur comportement social.

cambodge,humanitaire


Vers 10h30 on commence à sortir le pique nique.  Deux boules de pâtes fourrées à la viande épicée pour chacun et une bouteille d'eau.  A nouveau les enfants s'entraident comme ils peuvent.  Ensuite ils s'élancent encore pour un dernier tour dans le château d'escalade et une bataille de boules en plastique avec grosse rigolade, puis on replis bagages. 


cambodge,humanitaire


Nos tuktuks nous attendent devant le parc et c'est reparti dans l'autre sens pour une bonne sieste avant de continuer dans l'après-midi avec des biscuits et de la musique disco à faire éclater les tympans.  Pour Marie et moi c'est trop fort, mais les enfants et mamans l'adorent.

Le seul b moll de la journée est pour les enfants de notre groupe qui n'ont pas pu profiter ni de la sortie ni de la fête dans l'après-midi.  Mais demain est un autre jour et on se rattrapera bien à les gâter!





Les commentaires sont fermés.