UA-70828429-1 UA-70828429-1

15/12/2014

Dr. Beat Richner en concert à Zurich

Samedi dernier le Dr. Beat Richner a donné un concert au Grossmünster de Zurich en faveur de ses hôpitaux Kantha Bopha au Cambodge.


Beatrichner.jpgLe Dr. Richner, né en mars 1947 et vivant au Cambodge depuis de nombreuses années, est décidemment une des personnalités incontournables du Cambodge.  Chaque année il sauve la vie d'environ 90'000 enfants du pays grâce à des dons privés de plus de 350 millions de francs Suisse.  Les admissions dans ses hôpitaux sont gratuites pour tous les enfants cambodgiens.

Jeune homme le Dr. Richner a déjà travaillé comme pédiatre à Phnom Penh.  En 1968, avant la guerre, le système médical du Cambodge était plus développé que celui de Singapour ou de la Malaisie.  Il a dû quitter le pays en 1975 comme tant d'autres, mais le défunt roi Norodom Sihanouk l'a rappelé en 1992 pour créer le premier hôpital Kantha Bopha.   Les salaires y sont très bons par rapport au niveau national et il n'y a que deux Européens, car le Dr. Richner a bien compris qu'il fallait mieux former un corps medical sur place et qui reste dans le pays. 

Le Dr. Richner se bat ainsi d'une manière inlassable afin que les enfants du Cambodge aient le droit aux mêmes traitements que les enfants des pays riches.  C'est un homme passionné par son travail.  Jeune homme il hésitait entre devenir musicien ou médecin.  En fin de compte il a choisi la médecine, mais il continue à se produire régulièrement à l'étranger et chaque samedi soir à Siem Reap sous le nom de Beatocello afin de récolter des dons pour ses hôpitaux.  Si vous avez l'occasion d'aller à Siem Reap pendant le week-end, ne vous contentez pas de la visite des temples - allez voir également ce monument vivant et écoutez sa musique et ses discours.  C'est un moment inoubliable!

 

Les commentaires sont fermés.