UA-70828429-1 UA-70828429-1

19/12/2014

Un piéton dans Phnom Penh

J'appartiens à la race des gens qui pensent que le meilleur moyen de découvrir une ville est en marchant.  Seulement voilà, pour les Cambodgiens les personnes qui marchent de leur plein gré sont complètement folles!  Quand on peut se le permettre, on prend un tuktuk ou une moto, ou mieux encore une voiture, même quand il ne s'agit que de faire 150 mètres.  Qu'est-ce qu'ils sont bizarres ces étrangers!


P1000914.JPGD'ailleurs la ville n'est pas du tout faite pour les piétons.  Partout les trottoirs sont occupés par des étalages de commerce, des motos, des voitures, des tables de restaurant, les tentes pour les mariages, etc.  L'espace devant chaque maison est considéré comme propriété privé et rentabilisé selon les besoins de chacun.  Bref, en tant que piéton on est obligé de marcher dans la rue afin de pouvoir contourner tous ces obstacles.  Ce qui nous expose alors naturellement à bon nombre de "Tuktuk Madaaaaam?"  Evidemment toujours avec le sourire, même pour accueillir le refus. 
P1000916.JPG

Mais ne croyez surtout pas que quiconque s'arrêtera pour vous laisser traverser la rue comme en Europe.  Ici c'est la loi de la jungle : le plus fort gagne.  Naturellement le piéton se retrouve à la fin de la liste.  Pourtant il ne faut pas perdre l'espoir et s'avancer d'un pas assuré (tout en gardant quand même un œil sur les voitures...), alors comme par enchantement les motos et tuktuks s'écartent ou nous contournent et nous voilà sur l'autre côté de la route.

 

Même si Phnom Penh n'est pas le pied pour les piétons, j'adore cette ville qui grouille de partout et qui a ses propres lois!

 

 


 

Les commentaires sont fermés.