UA-70828429-1 UA-70828429-1

26/12/2014

Joyeux Noël

Comme chaque année la pression est grande pour trouver le cadeau qui plait ou qui convient pour ceux qui nous sont chers.  J’aime offrir.  Le faire sur commande est déjà plus compliqué.  Quel est le sens de se faire des cadeaux?  Pour moi c’est le petit geste qui dit «J’ai pensé à toi» mais je n’ai pas besoin de Noël pour le faire.  Je suis plus inspirée pendant l’année que sur commande.   

 


D’ailleurs, ce n’est pas dans tous les pays que les cadeaux se font à Noël : en Hollande c’est Saint Nicolas qui les apporte début décembre et en Espagne les Rois Mages début janvier.  Ce qui a l’avantage de laisser Noël à sa signification première – la naissance de Jésus.

Cette année mon plus joli cadeau me revient d’une amie.  Il n’était pas prévu.  Elle a passé devant et pensé à moi.   Puis elle a repassé devant et l’a acheté.  Ce cadeau n’était ni prévu ni prémédité.  Il s’est imposé tout seul et je l’ai tout de suite aimé.

Il y a le fait d’offrir, mais il y également le fait de recevoir.  Recevoir crée dans notre culture souvent le sentiment d’obligation envers l’autre.  Il m’a donné ceci donc il faut que je lui rende quelque chose, et surtout d’une valeur semblable.  Et voilà que l’offrande qui vient du cœur se retrouve vidée de tout son sens et devient une obligation. 

Avec les années je suis de plus en plus d’avis que tout ce que nous offrons à l’univers nous revient d’une manière ou d’une autre, mais pas forcément d’une manière linéaire ou de la personne à qui nous le donnons.  Je peux donner quelque chose à A, qui donnera quelque chose à B, et ainsi de suite.  Et à un moment, quand on s’y attend le moins, quelque chose nous reviendra.

Alors offrez votre amour, votre temps ou votre sourire comme le plus beau des cadeaux à faire!

 

 

 

 

Comme chaque année la pression est grande pour trouver le cadeau qui plait ou qui convient pour ceux qui nous sont chers.  J’aime offrir.  Le faire sur commande est déjà plus compliqué.  Quel est le sens de se faire des cadeaux?  Pour moi c’est le petit geste qui dit «J’ai pensé à toi» mais je n’ai pas besoin de Noël pour le faire.  Je suis plus inspirée pendant l’année que sur commande.    

 

 

 

D’ailleurs, ce n’est pas dans tous les pays que les cadeaux se font à Noël : en Hollande c’est Saint Nicolas qui les apporte début décembre et en Espagne les Rois Mages début janvier.  Ce qui a l’avantage de laisser Noël à sa signification première – la naissance de Jésus.

 

 

 

Cette année mon plus joli cadeau me revient d’une amie.  Il n’était pas prévu.  Elle a passé devant une fois et pensé à moi.   Puis elle a repassé devant et l’a acheté.  Ce cadeau n’était ni prévu ni prémédité.  Il s’est imposé tout seul et je l’ai tout de suite aimé.

 

 

 

Il y a le fait d’offrir, mais il y également le fait de recevoir.  Recevoir crée dans notre culture souvent le sentiment d’obligation envers l’autre.  Il m’a donné ceci donc il faut que je lui rende quelque chose, et surtout d’une valeur semblable.  Et voilà que l’offrande qui vient du cœur se retrouve vidée de tout son sens et devient une obligation. 

 

 

 

Avec les années je suis de plus en plus d’avis que tout ce que nous offrons à l’univers nous revient d’une manière ou d’une autre, mais pas forcément d’une manière linéaire ou de la personne à qui nous le donnons.  Je peux donner quelque chose à A, qui donnera quelque chose à B, et ainsi de suite.  Et à un moment, quand on s’y attend le moins, quelque chose nous reviendra.

 

 

 

Alors offrez votre amour, votre temps ou votre sourire et ce sera le plus beau des cadeaux à faire!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Oui tu as tout à fait raison Beate, c'est une bonne philosophie que je dois apprivoiser :)

Écrit par : Athina Nickitas | 27/12/2014

Les commentaires sont fermés.