UA-70828429-1 UA-70828429-1

15/02/2015

Les facteurs de santé naturels - l'oxygène

Vous rappelez-vous les pauses à l'école quand il pleuvait et les maîtresses nous forçaient quand même de sortir pour "prendre l'air"?  C'est que notre cerveau (et nos muscles) ont besoin de beaucoup d’oxygène pour bien fonctionner.  Saviez-vous que l’oxygène est notre premier aliment? Les processus vitaux de l’organisme ont besoin d’oxygène et de nutriments, mais tous les nutriments du monde seraient inutiles sans oxygène. Comme les nutriments, l’oxygène est transporté aux cellules dans le sang. et les cellules ne peuvent survivre que quelques minutes sans oxygène.

 


stress,facteurs de santé naturelsL’apport d’oxygène est donc dispensable pour la stimulation intellectuelle améliore l’équilibre acido-basique et . De grandes respirations vont également nous soulager en cas de fatigue, tout comme en cas de stress, d’angoisse, etc. L’oxygène est également un puissant destructeur de microbes et il stimule les défenses.

Mais la respiration a également d’autres effets sur l’organisme : elle détend l’organisme, toutes les fonctions du système nerveux sympathique et parasympathique, endocrinien et immunitaire sont stimulées et une profonde relaxation envahit le corps et l’esprit.

Notre corps a donc besoin d’oxygène pour bien fonctionner. Des actions simples comme s’aérer régulièrement à l’air frais ou apprendre à respirer de façon optimale peuvent alors jouer un rôle important. Rien qu’avec la respiration on peut influencer toute une panoplie de symptômes du stress, comme battements de cœur, pression sanguine, tensions dans le corps, mauvaise irrigation du cerveau, refroidissement et engourdissement des doigts et des orteils. Cela vaudrait la peine d’essayer!

Une autre activité agréable et antistress basée sur la respiration est le chant. J'ai moi-même chanté pendant des années dans une chorale et les répétitions avaient lieu le soir après une journée de travail bien chargée. Souvent j’arrivais fatiguée pour me retrouver en pleine forme et ressourcée rien qu’une demi-heure plus tard.

Que nous le voulions ou pas, notre façon de respirer n’influence pas seulement notre état général, mais aussi nos pensées et notre esprit. Saviez-vous qu'une respiration profonde déclenche la production d’endorphines, les hormones de la tranquillité? L’observation de sa respiration est aussi un des meilleurs moyens de développer son attention par rapport au corps. Il existe de nombreux exercices destinés à améliorer la respiration, par exemple dans le yoga, qui valent la peine d’être explorés et appliqués pour toute personne stressée. Tout en restaurant la santé générale, la respiration énergétique profonde apaise les nerfs et plonge rapidement dans un état merveilleux de paix et de calme.

La respiration est la seule fonction vitale dépendante du système neuro-végétatif que l’homme puisse maîtriser. Quand on se retrouve dans une situation de stress, le premier reflexe devrait donc être de prendre le temps de respirer d'une manière consciente. Quand on a le trac, quand on se sent déboussolé, quand on a l’impression de perdre le contrôle, bref, quelle que soit la situation, quelques respirations profondes vont tout de suite nous aider à nous ressaisir, à contrôler le stress et l’anxiété. L’oxygène va pénétrer dans notre cerveau et éclaircir nos idées et en même temps soutenir le système parasympathique.

Qu'attendez-vous donc pour vous faire du bien?  En plus c'est gratuit!!!


Les commentaires sont fermés.