UA-70828429-1 UA-70828429-1

13/03/2015

Mémoires d'énergie

magnétismeParfois il arrive que vous souffrez de douleurs que la médecine traditionnelle ne peut pas expliquer. Tout semble en ordre. Pourtant vous souffrez réellement. Peut-être s'agit-il d'une mémoire dans votre corps énergétique, d'une blessure physique, émotionnelle ou mentale qui a laissé son empreinte et dont le déséquilibre énergétique n'a jamais été rééquilibré. 

Notre corps entier est une mémoire. En règle générale la conscience d’un événement fort comme une opération, un accident, une maladie ancienne forte ou chronique ou encore un processus non terminé reste imprégné dans notre corps énergétique. Ce n’est pas quelque chose que nous créeons consciemment.


Les mémoires énergétiques entretiennent un comportement. Le travail sur une mémoire aide donc à débloquer un problème aigu ou chronique. Le patient ne sait pas forcément pourquoi il a cette mémoire.  Et puis il y a des mémoires qui sont gênantes et d’autres qui ne le sont pas.  Souvent une mémoire ne va pas s’enlever complètement, mais elle va s’atténuer et sera en mouvement avec le flot des autres mémoires. Être sur une mémoire c’est déjà la mettre en mouvement, la réintégrer. Le travail du thérapeute consiste alors à continuer à la faire bouger, à dé-fixer et dés-enkyster des vieux mécanismes.

A l'âge de 28 ans j'ai subi une grosse opération des deux mâchoires. J'étais contente parce que je n'ai jamais subis de douleurs, aussi incroyable que cela puisse apparaître. Mon corps s'était auto-anesthésié devant ce choc. Mon visage était comma paralysé pendant des semaines et la sensation n'est revenue que progressivement. Par contre depuis l'opération j'avais des problèmes pour ouvrir grand la bouche et une tendance à serrer les mâchoires. "Normal", je me disais. "Ce sont les effets de l'opération" et je n'y ai plus pensé.

Vingt ans plus tard, lors d'une séance de magnétisme, la mémoire de mon opération est soudainement apparu: j'ai vu des lumières et entendu des bruits aigus comme si j'étais à nouveau dans la salle d'opération, mais cette fois-ci comme observateur. C'est à ce moment-là que je me suis rendue compte de l'ampleur de l'intervention, de l'intrusion énorme que mon organisme avait subi. Quelques temps après j'ai remarqué que mes mâchoires étaient plus souples et mon visage plus détendu, preuve d'un grand lâcher prise qui s'était effectué lors de ma séance de magnétisme.

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.