UA-70828429-1 UA-70828429-1

18/03/2015

Ce que vous avez toujours voulu savoir sur le cholestérol

cholestérolLongtemps accusé de favoriser les accidents cardio-vasculaires, le cholestérol est cependant utile à l’organisme. On ne peut pas survivre sans cholestérol, car il rentre dans la composition des membranes cellulaires animales et humaines. Il est par contre totalement absent du règne végétal.C’est un élément de base de la plupart de nos tissus : il est présent dans notre moelle épinière, les reins et surrénales et le système nerveux. Il est nécessaire à la formation d’hormones sexuelles et des corticosurrénales, de la vitamine D et de la bile. Le cholestérol est indispensable à la digestion des graisses et semble également jouer un rôle dans la lubrification de la peau. 


Dans le sang, le cholestérol est lié à des protéines (lipoprotéines) qui existent sous trois formes: VLDL, LDL et HDL. Le cholestérol des HDL est qualifié de bon cholestérol, car il retourne au foie sans se déposer sur les parois artérielles comme le font les LDL et VLDL. La femme ménopausée ne fabrique plus d’œstrogènes qui sont responsables du HDL, raison pour laquelle presque toutes les femmes ménopausées ont du cholestérol. Il leur faut alors réduire les produits qui contiennent du cholestérol et qui en produisent. Les œufs de poules nourries aux algues et graines de lin contiennent par exemple moins de cholestérol que les œufs normaux.

De la quantité totale de cholestérol qui se trouve dans notre corps, une partie provient de l’alimentation et l’autre est produite par l’organisme lui-même. Cette production a lieu dans le foie et les intestins. La régulation du métabolisme du cholestérol dépend de ses combinaisons avec les acides gras fournis par les aliments. Si l’intestin grêle fonctionne bien, le cholestérol est absorbé et éliminé par celui-ci. Le problème se pose si l’alimentation n’est pas adaptée. Les aliments qui contiennent du cholestérol sont surtout les œufs, les abats, la viande et les produits laitiers. Les sucres lents et rapides n’en contiennent pas mais en font fabriquer par le foie.

Lcholestérola meilleure arme que l’on puisse employer dans la lutte contre le cholestérol est une alimentation équilibrée, diversifiée et sans excès. Elle peut même parfois éviter un traitement médicamenteux. Les fibres végétales, contenues dans les fruits et légumes frais ou secs, les fruits oléagineux et les céréales complètes ont une action reconnue sur la diminution du taux de cholestérol sanguin et sont donc un facteur de protection contre les maladies cardio-vasculaires. Surtout les légumes verts comme le brocoli semblent avoir une action bénéfique sur le cholestérol. Quant au soja il fait baisser le taux de LDL. La lécithine de soja est par exemple agréable au goût et facile à prendre. Il faudra en plus privilégier les graisses insaturées et éviter les excès de certaines graisses saturées.

Idéalement vous accompagnerez ce changement de régime par un drainage du corps. La phytothérapie offre toute une panoplie de plantes drainantes ou dépuratives qui stimulent les fonctions hépatiques et favorisent ainsi dans l’organisme les moyens naturels pour que le cholestérol soit contrôlé et régulé. Faire une cure de pissenlit ou de romarin au printemps est par exemple un très bon moyen de faire baisser son taux de cholestérol.

Mais il ne faudra pas non plus négliger les règles d’hygiène de vie et les facteurs naturels de santé. Si on fume ou on boit trop d’alcool, on augmente ses chances d’avoir un problème de cholestérol. Le stress augmente également le cholestérol, tandis que le mouvement (par exemple 45 minutes de marche par jour) peut faire baisser le taux du mauvais cholestérol.

Qu’attendez-vous donc pour faire votre petite balade regénérante au soleil?

 

12:37 Publié dans Santé | Tags : cholestérol | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Et moi qui pensait que j'allais enfin apprendre qqch !...

Écrit par : PIerre Jenni | 18/03/2015

On peut hériter aussi d'un taux de cholestérol considéré comme élevé alors que pour le docteur en biologie Jaqueline Bousquet l'être humain étant unique chaque taux sera différent d'un humain à l'autre
Ce qui confirme bien ce qu'un endocrinologue m'a dit en 1970 concernant le taux hormonal
Celui-ci -ci m'a t'il répondu c'est comme le cholestérol et le diabête il peut varier toutes les heures
Quand à l'ensoleillement là aussi il n'y a rien de précis car on connait les amoureux du soleil et de la marche qui gardent à vie le même taux de cholestérol
Mais ce qui est pire c'est que les hormones de synthèse pour la ménopause et injectées mensuellement pendant 25 ans avaient fait grimper mon taux de cholestérol . Comme je ne supporte aucun médicament j'ai tout arrêté et mon taux de cholestérol est depuis resté très sage
De toutes manières avec un Scheuermann le plus fidèle des amants on apprend à relativiser là ou d'autres en feront tout un plat

Écrit par : lovejoie | 18/03/2015

Et moi qui pleurniche pour des lombalgies chroniques...

Écrit par : PIerre Jenni | 18/03/2015

Saviez-vous, amateurs d'oeufs, qu'il est préférable de les consommer avant midi?

En effet, notre métabolisme les assimile mieux si nous les consommons le matin.

Une omelette le soir ? Votre taux de cholestérol ne vous remerciera pas.

Écrit par : keren dispa | 18/03/2015

Les commentaires sont fermés.