UA-70828429-1 UA-70828429-1

29/04/2015

Les vitamines

vitaminesLes vitamines sont des substances qui ne sont nécessaires qu’en très faibles quantités mais qui sont néanmoins indispensables pour que le développement, les fonctions de reproductions, l’entretien de la vie et le bon état de santé soient assurés normalement. Elles sont des cofacteurs de réactions enzymatiques et doivent être apportées par l’alimentation, car l’homme ne peut pas les synthétiser. Les carences en vitamines entrainent des troubles digestifs et nutritionnels qui peuvent être bénins pour certaines vitamines mais graves ou mortels pour d’autres. Notre santé physique et mentale en dépend. 


On distingue deux catégories de vitamines:

- Les vitamines liposolubles A, D, E, K qui ont l’avantage que la cuisson ne les détruit pas et que l’organisme est capable de les stocker.

- Les vitamines hydrosolubles B1, B2, B5, B6, B12, acide folique et C.

 

La vitamine A est indispensable à une bonne vision, en particulier en situation de lumière crépusculaire. Elle participe également au maintien en bon état de la peau et des muqueuses. Elle a une action sur le système immunitaire, la différenciation et la croissance cellulaire.

Présente dans : viandes, foie, beurre, jaune d’œuf, fruits/légumes rouges/oranges (carottes, abricots, tomate, etc.)

 

La vitamine D joue deux rôles essentiels : d’une part, elle assure une minéralisation optimale des os lors de la croissance, mais aussi tout au long de la vie pour leur renouvellement. D’autre part, elle module l’absorption intestinale du calcium et contribue à la stabilité du taux de calcium dans le sang et dans les tissus. Une partie de nos besoins est couverte par une exposition régulière et modérée de la peau au soleil.

Présente dans : lait, beurre, œufs, poissons gras.

 

Vitamine D et nourrissons. Les bébés ont besoin de vitamine D pour grandir et se développer en bonne santé. Les bébés qui ne reçoivent pas assez de vitamine D risquent de souffrir de rachitisme, une maladie qui nuit à la croissance et au développement des os. La vitamine D contribue aussi à prévenir certaines maladies pendant l’enfance et l’âge adulte. La plupart des bébés en Europe reçoivent aujourd’hui en prévention une ampoule de vitamine D pendant l’hiver.

 

La vitamine E est surtout connue comme la vitamine de la fécondité et de la reproduction. Elle est également antioxydante. Elle protège les substances lipidiques de l’organisme (membranes cellulaires, graisses) et diminue le risque d’accumulation de LDL.

Présente dans : huiles végétales, céréales complètes, germe de blé, jaune d’œuf, avocat, olives. 
 
La vitamine K est indispensable à la coagulation sanguine et favorise la fixation du calcium sur l’os. Elle est synthétisée par les bactéries du côlon.

Présente dans : brocoli, chou vert, laitue, cresson, persil, huile de colza, huile de soja, épinards, choux de Bruxelles, etc.

 

Les vitamines B (B1 à B12) sont plusieurs vitamines distinctes qui se trouvent souvent dans la même nourriture. Il a été démontré que les vitamines B augmentent le métabolisme, aident à maintenir une peau saine et le tonus musculaire, améliorent le système immunitaire en jouant un rôle dans la formation d’anticorps,  améliorent le système nerveux et retardent les troubles de la maladie d’Alzheimer. Elles préviennent l’anémie et combattent les symptômes causés par un excès de stress, mais aussi de la dépression, et de certaines maladies cardio-vasculaires. Elles sont également prescrites aux personnes souffrant d’alcoolisme pour prévenir certaines carences. En plus la vitamine B12 stimule la fabrication des globules rouges.

Présentes dans:

B12 :            produits d’origine animale : viandes, volailles, poissons, œuf, produits laitiers.     

Les autres : levure de bière, soja, champignons, céréales complètes, légumineuses, produits carnés.

 

La vitamine C joue des rôles multiples. Elle stimule les réactions de défense de l’organisme contre les attaques infectieuses (bactériennes ou virales) et renforce notre système immunitaire. Elle est aussi impliquée dans les mécanismes d’absorption intestinale du fer. Du fait de ses propriétés anti-oxydantes, elle peut piéger les radicaux libres et ainsi protéger les cellules de leurs effets toxiques. Puisque le corps ne la stocke pas ni la produit, un apport journalier suffisant est donc indispensable.

Présente dans : tous les agrumes, kiwi, brocoli, chou de Bruxelles

 

18:26 Publié dans Santé | Tags : vitamines | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.