UA-70828429-1 UA-70828429-1

15/05/2015

Nouvelles de l'orphelinat - avril 2015

orphelinatÀ la mi-avril le Cambodge a célébré son nouvel an - une période de festivités où la plupart des femmes partent dans les provinces pour rejoindre leurs familles.  Le seul problème est qu'elles ne sont pas remplacées et que les enfants restent donc avec un minimum de soins.  Pendant ces jours l'orphelinat prend un rythme de croisière très ralenti.  Les enfants restent souvent dans leurs lits avec le stricte nécessaire comme attention, car les femmes qui restent à l'orphelinat ont également envie de profiter de ces jours fériés.  Le résultat est qu'après des coupures pareils dans leur rythme, les enfants tombent souvent malades avec diarrhées et escarres.

Cette année Colleen et une autre volontaire sont venues travailler pendant les matinées et elles étaient bien épuisées après.  Je l'ai fait moi-même plusieurs fois lors de jours fériés et je sais comme c'est épuisant!  En plus des enfants dont on s'occupe habituellement, il y a les grands qui viennent.  Ils sont adorables.  En même temps ils touchent à tout, cassent les jouets et ajoutent du stress, surtout quand on ne parle pas bien langue!  Bref, assurer une permanence n'est pas du repos et on se rend vite compte du travail que font ces femmes jours après jours! 


orphelinat

Colleen, qui est infirmière de formation, s'est maintenant lancé dans une campagne de formation des femmes pour détecter le moindre symptôme de maladie, d'infection, d'inflammation, etc., le plus tôt possible.  En plus elle a établis une vingtaine de protocoles pour traiter des cas de maladies faciles : constipation, fièvre, conjonctivite, escarres, abcès, etc.

Le temps des anciennes couches en tissus plié semble être révolu.  L'orphelinat dispose maintenant de couches cousues en toutes tailles qui sont rangées dans des jolies pochettes fabriquées par une des mamans.  On a également installé des tables pour faciliter le changement des couches dans les salles de jeu. 

Mais la dernière nouvelle est la plus excitante.  A l'orphelinage ils ont commencé à utiliser un supplément alimentaire provenant de l'arbre Moringa (Moringa oleifera).  Cela semble être un arbre magique.  Ses feuilles ont tous les acides aminés essentiels, acides gras bénéfiques et huiles oméga.  En plus le Moringa a des quantités riches en calcium et fer et de nombreux autres minéraux vitaux, ainsi qu'une grande variété et quantité de vitamines, antioxydants et anti-inflammatoires.  C'est en quelque sorte le supplément alimentaire idéal pour des enfants en sous poids et mal en point.  Il paraît que mon petit Sey Ha qui souffre terriblement d'escarres a pu en guérir en peu de temps seulement. 

Mais la poudre est relativement chère (30 $ pour 400 gr).  Par contre les arbres de Moringa poussent facilement à partir de graines ou de boutures et grandissent rapidement, même dans un sol pauvre.  L'orphelinat a donc décidé de planter une dizaine des ces arbres.  C'est un joli projet et je me réjouis déjà de les voir quand j'y irai à la fin de l'année.

 

 

12:40 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.