UA-70828429-1 UA-70828429-1

27/05/2015

Le millepertuis

millepertuisLe millepertuis est une plante vivace fréquente dans les prés et les champs en friches.  On la reconnaît à ses fleurs jaunes composées de 5 pétales et de nombreuses étamines, qui s’épanouissent au moment de la Saint-Jean, soit le 24 juin.  D’où son nom de « Herbe de Saint Jean ».  Le millepertuis est une plante sauvage présente sur la quasi-totalité du globe. Il en existe plus de 400 espèces. Hypericum perforatum est la plus courante en Europe. C’est aussi cette espèce qui est utilisée en phytothérapie.   


L’utilisation médicinale du millepertuis date de bien avant Jésus-Christ. Il semble que les médecins de la Grèce antique s’en soient servis pour soigner blessures et infections, mais qu'ils aient aussi déjà connu les bienfaits du millepertuis sur les états d’humeur.  À l'époque des druides et au moyen-âge le millepertuis était considéré comme une plante bénie, dont l'odeur seule suffisait à chasser les mauvais esprits. A l’époque on considérait les personnes souffrant de troubles psychiques comme possédées par le diable et les démons.  On peut donc en déduire que nos ancêtres connaissaient déjà les vertus bienfaisantes de cet antidépresseur naturel.

Le millepertuis est donc préconisé pour les dépressions légères et modérées.  On peut l'utiliser contre divers troubles nerveux provoquant tension et insomnie.  C'est aussi un tonique hépatique et biliaire.  On le recommande en infusion contre les troubles digestifs.  Certains phytothérapeutes vantent les bienfaits du millepertuis dans le traitement des troubles de la ménopause.  Mais attention: le millepertuis ne doit jamais être substitué à un médicament sans avis médical.

millepertuisComment l'utiliser?  En interne vous pouvez l'utiliser comme tonique du foie en infusion avec 15 à 30 g de sommités fleuries par litre d'eau.  Il faudra boire trois tasses par jour entre les repas.  En externe vous pouvez l'utiliser en décoction concentrée.  Elle peut servir pour le lavage de plaies.  En lotions tièdes elle apaise l'irritation des peaux fines et hypersensibles.

Les propriétés antiseptiques et cicatrisantes du millepertuis sont mises à profit dans la célèbre « huile rouge » qui cicatrise et aseptise les plaies, guérit les brûlures légères, les coups de soleil et les érythèmes. Mais ne l’utilisez surtout pas comme crème solaire!  En massage, cette huile soulage les crampes et les névralgies.

Pour fabriquer vous-même votre huile de millepertuis, il faut cueillir les sommités fleuries en juin, le matin, par beau temps. Écrasez-les dans un mortier avec un peu d'huile végétale, puis versez la préparation dans un saladier en verre clair, recouvrez-la d'huile et mélangez bien.  Laisser infuser cette huile au soleil, en remuant de temps en temps, jusqu'à ce qu’elle devienne rouge.  Il ne vous reste plus qu’à la filtrer, mettre en flacon, étiqueter et dater.  Vous pouvez l’utiliser en massage contre les douleurs du dos et les névralgies car elle nourrit les disques intervertébraux.  Et si c'est trop compliqué pour vous, vous pouvez toujours acheter votre huile dans les commerces!

 

10:45 Publié dans Santé | Tags : millepertuis | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Plante merveilleuse.
Selon mes expériences l'huile de Millepertuis préparée soi-même est plus concentrée, dans le commerce elle est trop diluée, mais il faut laisser la préparation au soleil assez longtemps et avec beaucoup de fleurs.

Écrit par : hommelibre | 01/06/2015

Les commentaires sont fermés.