UA-70828429-1 UA-70828429-1

01/07/2015

La plaie des courriels

courrielJe ne sais pas vous, mais moi j'en ai marre d'être inondée par des courriers électroniques!  A peine ai-je le dos tourné que je retrouve déjà une dizaine de nouveaux messages.  C'est une vraie plaie.  A un point que chaque fois que je pars en vacances ou juste pour un long week-end, je prends mon ordi pour lire mes mails.  Il y a des entreprises qui commencent à interdire l'accès au courriels en dehors des heures de travail pour préserver la santé de leurs employés.  Vive le monde digital!


Il y a quelques règles d'or que tout le monde devrait respecter afin de faciliter la communication et réduire le stress.  Tout ce qui contribue à réduire la quantité de courriels est déjà une victoire en elle-même. 

Un courriel devrait contenir un minimum de mots seulement.  Mettez l'idée centrale de votre message en évidence.  Cela facilitera sa compréhension et fera gagner du temps au destinataire.  Comme règle générale, si votre message dépasse une page, ne l'envoyez pas. Personne ne le lira.

Une chose qui m'énerve tout particulièrement sont les gens qui répondent à toute la liste des destinataires pour accepter ou refuser un rendez-vous.  Ce n'est pas méchant, mais cela inonde inutilement ma boîte qui est déjà assez pleine comme ça.  Même la politesse devient une charge.  Et bling - un mail  juste pour dire "merci".  Encore un message de trop. 

Parfois c'est tellement plus simple de prendre le téléphone et de régler l'affaire de voix vive au lieu d'échanger des messages aller-retour.  D'autant plus quand le message est émotionnellement chargé.  Les mots parlés s'évaporent mais l'écrit reste.  En plus, bon nombre de personnes peuvent s'arrêter sur un détail ou une intention, les prendre mal ou les interpréter différemment de ce que l'auteur voulait dire.  Et le mal est fait.  J'en ai eu la preuve il y peu de temps.

courriel

 

Alors avant de lancer votre prochain mail, réfléchissez deux fois avant d'appuyer sur la touche "envoyer".

 

 

 

 

21:33 Publié dans Humeur | Tags : courriel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.