UA-70828429-1 UA-70828429-1

28/07/2015

Ecoute-moi!

écouter.jpgCombien de fois avons-nous déjà dit cette phrase dans notre vie?  À notre partenaire, à nos enfants, à des collègues.  Et combien de fois sommes-nous restés frustrés par l'impression que l'autre ne nous écoutait pas vraiment.  Les mots rentrent d'une oreille et ressortent aussi tôt de l'autre. 

Mais soyons honnêtes : de notre côté nous ne sommes pas tellement mieux, avec nos pensées qui s'en vont faire un tour, quand nous sommes perturbés par du bruit ou par d'autres dérangements. 

Écouter vraiment demande de la concentration, BEAUCOUP de concentration.  Être présent, ici et maintenant demande un effort énorme.  Cela signifie également d'arrêter notre propre flux de pensées et de suivre les méandres intellectuels de notre vis-à-vis.  Mais qui a dit que ce serait facile??? 


Il paraît que le ratio idéal est d'écouter quatre fois plus qu'on ne parle.  Je me demande qui, en dehors d'un coach, applique cette formule?  Il ne s'agit évidemment pas non plus de mettre le cerveau en veille en attendant que cela passe.  Quoi que parfois cela peut être utile.  J'admets volontiers m'être réfugiée dans cette attitude devant les monologues  téléphoniques interminables de ma défunte belle-mère...

L'écoute active est une chose formidable.  Nous pouvons l'utiliser pour obtenir de l'information précieuse, pour montrer de l'empathie et de la reconnaissance, pour aider l'autre à mettre de l'ordre dans ses pensées, ou encore pour apaiser des émotions débordantes.  Les questions ouvertes sont dans ces cas un outil précieux, tout autant que la reformulation ou le recadrage.  Mais afin de pouvoir y arriver nous devons d’abord mettre nos propres besoins en retrait et de concentrer toute notre attention sur l’autre.  Sans donner notre avis, sans trouver des solutions, sans montrer une pseudo empathie par des phrases banales comme "Ce n'est pas si grave que ça",  "Ce n'est rien par rapport à ce qui m'est arrivée l'année dernière", etc. 

Et osez poser des questions pour avoir plus d'informations quand c'est approprié.  Cela vous évitera de vous faire gronder par exemple parce que vous avez acheté le mauvais produit tout en croyant bien faire...  La communication est tout sauf évidente et nous apprenons nos leçons pendant toute notre vie.

Une fois que nous nous sentons écouté, vraiment écouté, nous nous sentons reconnu et compris, le calme revient et avec le calme la solution.  Elle est déjà là, prête à sortir de notre cerveau, pourvu qu’on lui laisse l’espace nécessaire.  Essayez seulement – c’est magique !

 

Commentaires

Il a de grandes oreilles, pour mieux entendre. Mais aussi une grande gueule...
Et deux drôles de haricots sous le menton. Il doit avoir les boules...
:-D

Écrit par : hommelibre | 28/07/2015

Le coach. Dans toute sa splendeur. Un petit bémol pour l'ortho et la grammaire.

Écrit par : Pierre Jenni | 28/07/2015

Les commentaires sont fermés.