UA-70828429-1 UA-70828429-1

28/11/2015

Un peu de culture

spectacle,danseL'année dernière avec Marie nous sommes allés voir une pièce de théâtre au musée, White Spirit.  Chaque année la troupe de Cambodian Living Arts nous propose de multiples spectacles.  Ne pas y assister sera un vrai sacrilège.  Donc me voilà fine prête à m'émerveiller pendant une heure devant les prouesses des danseurs qui vont interpréter des danses traditionnelles de différentes régions du Cambodge.  Nous apprenons en début du spectacle qu'ils doivent s'entraîner pendant 15 ans avant d'être formés.  Quand j'étais petite je rêvais de pouvoir replier mes doigts avec grâce comme eux, mais c'est peine perdu.  Tant pis - il faut aussi du publique, n'est-ce pas? 


spectacle,danse

 

La danse du buffle me rappelle certaines soirées passées chez des minorités vietnamiennes près de la frontière du Cambodge où on devait boire du Shoum dans des grosses jarres avec des pailles géantes.

spectacle,danse

Au début de la danse Apsara nous avons l'impression que les danseuses sortent du mur d'un des multiples temples d'Angkor Watt.  Beauté et grâce.  Un moment magique.

spectacle,danse

 

Puis nous admirons la danse des pêcheurs qui se fatiguent inlassablement à remplir leurs paniers de poissons, tout en flirtant avec les filles.

spectacle,danse

 

 

Vient ensuite la danse des paons : à force de parader devant sa Belle pour la conquérir, le paon mâle s'oublie dans sa danse et elle s'enfuit.

spectacle,danse

Puis c'est la danse de Hanuman, le singe blanc, qui rencontre une sirène et en tombe amoureux.  Les danseurs imitent les mouvements typiques des singes avec beaucoup d'adresse. 

 spectacle,danse

Pour finir les danseurs nous présentent la danse des moissonneurs.  Ils ont intérêt à bien compter leurs pas, sinon les pieds seront écrasés entre les deux barres.  Encore une danse à éviter pour moi.  Cela fait certainement plus mal qu'un garçon qui nous marche sur le pied pendant une valse... 

14:18 Publié dans Cambodge | Tags : spectacle, danse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.