UA-70828429-1 UA-70828429-1

30/11/2015

Des nouvelles de l'orphelinat

orphelinatMe voici donc enfin pour une vraie journée de travail au centre où je retrouve Colleen, la coordonnatrice du Braveheart Center, et Chloe Greensland, une volontaire australienne que j'avais rencontré il y a quelques années et qui est venu s'installer au Cambodge pour quelques mois.  Le matin elle aide au centre et l'après-midi elle enseigne l'anglais.  Cela fait toujours plaisir de retrouver quelques têtes connues!


orphelinatColleen m'explique qu'elle quittera le centre en même temps que moi.  Cette année a été difficile pour elle.  Elle était venue au Cambodge avec une grande vision mais s'est heurtée à la lenteur des Cambodgiens et le poids des habitudes.  La nouvelle directrice de l'orphelinat, bien qu'assez ouverte au changement, est apparemment également sous l'influence de son adjointe et de l'ancienne directrice qui vient encore régulièrement visiter l'orphelinat.  Je ne sais pas où se situe la vérité.  C'est toujours difficile à dire.  En même temps il nous avait semblé l'année dernière que Colleen voulait peut-être changer trop de choses trop vite.  Maintenant elle baisse les bras et s'en va.  Chloe prendra  la relève pendant le temps où elle restera au Cambodge avec une autre assistante Khmère qui parle bien l'anglais. 

Le seul problème visible aujourd'hui est le manque de volontaires.  Les autres années, à cette même époque, on trouvait des volontaires en abondance.  Il y a également eu un problème avec les orthophonistes qui venaient chaque année pour trois mois.  Pour des raisons que j'ignore la directrice ne les a pas admis à l'orphelinat cette année.  Je ne comprends pas très bien tous les tenants et aboutissants de cette situation qui semble très complexe.  Il y a certainement une incompréhension culturelle qui entre en jeux. Mais en plus il peut y avoir une histoire d'argent et de jalousies, car les volontaires donnent leur argent directement au Braveheart Center et non pas à l'orphelinat.  J'espère juste que la directrice ne mettra pas en péril les changements positifs.

orphelinatMais revenons à des histoires plus plaisantes.  Comme d'habitude j'avais emmené dans mon sac de 20 kilos quelques flacons d'huile de massage.  Les mamans en étaient contentes.  Visiblement il y a eu rupture de stock, et l'habitude matinale du massage en a souffert.  J'avais juste commencé à masser un bébé quand une des mamans s'est emparée du flacon pour s'enduire la peau avec l'huile.  Les autres l'ont aussitôt imité.  Je note dans ma tête que je dois leur acheter du lait corporel si je veux qu'il en reste pour les enfants.

Au moment du goûter je nourris une petite fille à la cuillère avec du lait que j'avais versé dans une tasse.  J'avais posé le reste du biberon à mes pieds.  Et voilà que la petite Nita, âgée à peine d'une année, vient me piquer le biberon pour le donner à la petite Sokha qui attendait tranquillement son tour. Ils sont juste trop mignons ces enfants!  A chaque fois je m'émerveille devant leur solidarité et entraide. Nous pouvons en apprendre tellement!

orphelinatLa journée passe vite entre promenades sur le balcon, massages, chants, jeux et nourrissage.  Comme d'habitude je suis invitée à partager le déjeuner avec les mamans, puis c'est l'heure d'une petite sieste bienvenue avant de réattaquer pour l'après-midi.

Avant de partir en fin d'après-midi, je passe par les toilettes et trouve ce petit bonhomme prenant son bain dans le lavabo.  Trop mignon!  Comme beaucoup d'enfants cambodgiens il porte autour du coup une clé qui doit le protéger ou le fortifier.

 

PS : Je voudrais ajouter encore une pensée pour le jeune Belge Daf qui s'est tué vendredi dernier en moto.  Il ne portait aucune protection quand sa moto a heurté un tuktuk.  Avec ses 160 kilos il a traversé l'habitacle comme une fusée, la tête en première. Nous sommes tous bouleversés.

 

 

 

14:37 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Bonjour Mom, c'est agréable d'avoir autant de photos. Cela rend encore mieux compte des enfants et du pays. J'ai l'impression que vous en mettez davantage que l'an dernier. Me trompé-je?

Bonne journée.

Écrit par : hommelibre | 01/12/2015

Les commentaires sont fermés.