UA-70828429-1 UA-70828429-1

01/12/2015

Happy Birthday, Nadar!

orphelinatAujourd'hui le petit Nadar fête ses cinq ans.  C'est un anniversaire un peu spécial pour moi, car j'ai commencé à travailler avec sa maman Nimol justement en 2010.  Je l'ai vue enceinte jusqu'au cou, puis à quelques jours seulement de mon départ, on m'a présenté ce tout petit bébé.  La grand-mère Touch Kong est venu me demander si je ne pouvais pas acheter un petit trousseau pour le bébé : du shampoing, de la poudre, des couches et un petit lit avec une moustiquaire.  Ce que j'ai évidemment fait.  L'année suivante il était malade et il fallait de l'argent afin de pouvoir l'emmener chez le médecin.  Depuis, j'ai été adoptée par cette famille comme grand-maman du petit et de ses deux sœurs Nita et Rina.  Et oui, au Cambodge ce sont eux qui nous adoptent, et pas l'inverse.


orphelinatJe lui ai donc offert un petit paquet avec des friandises, des stylos et un yoyo.  Et pour l'occasion il s'est fait maquiller par Chloé.  Ensuite, lui, sa petite sœur Nita et la coquine Srey Ka se sont acharnés sur moi pour le maquillage.  Ils ne se sont pas contentés du visage, non, il fallait également me tatouer les bras, les jambes et le cou.  Puis, contents de leur résultat, les artistes ont posés pour une photo avec leur œuvre vivante.

Ce matin nous avons eu le bonheur d'accueillir deux nouvelles volontaires.  La jeune Française Julie a rejoint notre groupe.  Elle a 20 ans et un frère autiste.  C'est ce qui l'a motivé de venir travailler dans un orphelinat avec des enfants handicapés.  Elle se lie très vite d'amitié avec Sara, l'autiste borgne.  Celle-ci, souvent négligée à cause de son physique peu gracieux, est aux anges de l'attention que l'on lui porte, et elle secoue sa tête de contentement.

orphelinatPour ma part j'ai décidé de concentrer cette année mon attention sur Somnang et Srey Tum.  Les deux adolescentes profitent ainsi de mes bons soins, entre massage et magnétisme.  Srey Tum a une tumeur inopérable dans la bouche qui a beaucoup grandie depuis l'année dernière.  Toute la gencive est maintenant enflée et cache presque entièrement les dents.  Il y a deux ans encore Srey Tum pouvait manger toute seule, mais c'est fini maintenant.  Avec les moyens du bord on lui a fabriqué une chaise roulante adaptée à ses besoins.  Mais même avec celle-ci sa tête retombe souvent dans le vide, et elle n'a pas la force de la relever toute seule. Il faut donc la surveiller constamment.  Après sa séance de magnétisme je la prends pour lui masser le dos.  Vous auriez dû voir sa tête!  Elle ronronnait de bonheur de sentir ses tensions un peu soulagées. 

Quant à Somnang que vous voyez ci-dessus, je travaille sur ses jambes, constamment croisées, pour l'aider à les étendre.  Elle aussi a visiblement apprécié mes efforts.  Je l'aime beaucoup, cette petite Somnang malvoyante qui offre volontiers son sourire quand elle est heureuse.  En échange je lui offre ma patience quand je la fais manger : une heure pour finir son déjeuner.  Mais bon, ce temps est mon cadeau pour elle pour la durée de mon séjour.

orphelinatEt voici pour vous, en exclusivité, le nouveau modèle de couches : une coupe très simple;  pour le côté extérieur un tissu imperméable et à l'intérieur un tissu doux, avec des scratchs pour fermer.  Dans la fente que vous voyez sur l'image on peut glisser un tissu plié pour rembourrer le tout.  Je ne sais pas si ce modèle est protégé.  En tout cas il est vraiment ingénieux!  Finis les fuites et mauvaises odeurs avec plus de confort pour les enfants.

Dans l'après-midi une des mamans vient me remettre une invitation pour un mariage demain.  Je n'ai pas du tout compris quelle est sa relation avec les mariés, mais j'ai quand même accepté.  Cette fois-ci le mariage a lieu à la campagne, un peu plus loin que le village que j'avais visité le week-end dernier.  J'ai déjà assisté à des mariages, mais c'était en ville.  À la campagne c'est certainement encore différent.  En tout cas je me réjouis d'y assister!

Nous partirons de l'orphelinat à 16 heures avec toute une équipe en voiture.  Deux questions me tracassent encore : Que me mettre sur le dos et comment revenir à mon hôtel?  Si jamais cela devient trop tard, je pourrais peut-être exceptionnellement dormir à l'orphelinat.  On verra bien.  Et pour la tenue, le choix est de toute façon minime.

  

15:47 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.