UA-70828429-1 UA-70828429-1

30/12/2015

Le pouvoir de la musique

chantLors de ma dernière visite au Cambodge j’ai eu la chance d’assister à une soirée-concert de Cambodia Sings !, une organisation à but non lucratif créée par Elain Younn et Trish Watts pour raviver la joie de chanter chez les Cambodgiens.

Elain Younn est une des cousines en charge du Braveheart Center. Elle fait partie des réfugiés qui ont quittés le Cambodge dans les années 1970. Sa famille avait été accueillie en Australie où des décennies plus tard elle fait la connaissance de la chanteuse et artiste Trish Watts, également compositrice et directrice de chœur. Quand Elain découvre le chant avec Trish c’est une révélation pour elle. Elle se rend compte qu’elle a une voix, bien que timide, et que celle-ci a toujours existée. Grâce au SydneyThreshhold Choir de Trish, elle apprend également comment le chant peut contribuer à la guérison et la soutenir. C’est une découverte profonde pour elle. Quand elle retourne vivre au Cambodge avec sa famille en 2014, la chorale est devenue une partie intégrante de sa vie. Elle ne peut plus s’imaginer d’être privée de chanter. Elle persuade Trish de l’aider et ensemble elles fondent le Cambodia Threshold Choir et Cambodia sings !


chantSous le régime des Khmers rouges les Cambodgiens avaient été soumis à de nombreuses interdictions, dont celle de chanter. Chaque note émise mettait en péril la vie du chanteur. La joie intense que peut procurer le chant avait été bannie et remplacée par la peur. De nos jours, de longues années après la guerre, les craintes persistent toujours et le chant ne fait plus partie du patrimoine. Les parents ne chantent que rarement des berceuses à leurs enfants. Le chant ne fait pas non plus partie du programme d'études, et les enfants n’ont pas d’opportunités pour chanter.

Cambodia sings ! interagit avec des écoles, des orphelinats et des familles. Il y des chœurs pour tous les âges.  Leur but est de créer des opportunités pour le chant en mettant en place des chœurs afin que tous les Cambodgiens puissent y participer. En partenariat avec Empowering Youth in Cambodia (EYC), Cambodia Sings ! essaye de promouvoir le chant et la maîtrise de la langue anglaise. Les enfants apprennent des chansons en anglais pour améliorer ainsi leurs connaissances linguistiques. Apprendre l’anglais devient une priorité pour beaucoup de jeunes, car ceci leur offre plus de possibilités de travail pour contribuer ensuite au revenu de leurs familles.

chantParallèlement Cambodia Sings ! encourage les enfants d’interroger leurs familles et de ramener des chansons traditionnelles khmères qui sont en voie d’extinction. Étape par étape, les deux femmes et leurs collaborateurs tentent ainsi de faire revivre l'amour pour le chant chez les Cambodgiens. Leur objectif : fournir des lieux sûrs pour que chaque personne puisse retrouver sa voix, pour réclamer son véritable patrimoine et pour renforcer leur confiance en soi.

Bravo à Elain et Trish pour ce beau projet et Viva la musica !

16:48 Publié dans Cambodge | Tags : chant | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.