UA-70828429-1 UA-70828429-1

30/11/2017

La fin approche

orphelinatCe matin je me suis réveillée avec une perturbation intestinale et j'ai dû sortir la pauvre Marie en urgence de sa douche, toute savonnée qu'elle était. Sauvée in extremis... Heureusement que les crampes se sont estampées par la suite. Il ne me manquait plus qu'une bonne tourista avant le départ.

Quand nous tirons les rideaux le ciel est bleu et sans nuages, et nous savons tout de suite qu'il va faire chaud aujourd'hui.

Lire la suite

16:34 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

29/11/2017

Petites histoires du mercredi

orphelinatQuand le réveil m'arrache beaucoup trop tôt de mes rêves, le ciel se présente dans un gris uniforme. Normal, nous sommes dans la saison froide et les Cambodgiens vont revêtir leurs doudounes. A l'orphelinat on sortira les couvertures car les enfants auront de la chair de poule. Pour nous, par contre, c'est le temps idéal : pas trop chaud avec beaucoup de vent. Un vrai délice!

Aujourd'hui nous partons un peu plus tôt que d'habitude et la circulation n'est pas trop dense. Quand nous passons devant une maternelle, tous les petits sont dans la cour, alignés en rangs de deux, avec une maîtresse devant chaque groupe qui leur montre des exercices de gymnastique. C'est vraiment chou! Malheureusement je n'ai pas le temps de sortir mon appareil photo pour immortaliser la scène.

Lire la suite

16:00 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

28/11/2017

Le retour de Juana

orphelinatAujourd'hui est un grand jour car nous allons revoir Juana, l'ancienne coordonnatrice de l'orphelinat, partie en 2013 pour rejoindre une communauté de religieuses. Aujourd'hui elle vit et travaille au Timor oriental, mais son cœur est resté en Cambodge et surtout avec les mamans et enfants du centre. De passage au Cambodge pour obtenir un visa pour les Etats-Unis où elle doit se rendre l'année prochaine pour quelques mois elle en profite pour rendre visite à ceux qui sont chers à son cœur.

Juana est mon "role model" et je l'admire énormément. La semaine dernière encore quand j'ai vu la petite Naro pour la première fois, le visage couvert de mouches et pas très seyante, je me suis demandé ce que Juana aura fait dans une telle situation. Je savais alors qu'elle serait allé justement vers cet enfant pour nous faire découvrir toute sa beauté. Alors j'ai fait comme elle et le résultat ne m'a pas déçu.

Lire la suite

17:28 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

27/11/2017

Journée ordinaire

orphelinatCe matin nos amis les moines ont attaqué à 6h30 pile - et ce coup-ci les haut-parleurs étaient bien branchés. Mais bon, c'était presque l'heure pour se lever. Après notre café au bar en écoutant les nouvelles de TV 5 du Monde, nous reprenons notre route habituelle. Mais ce matin quelque chose est différent sur le dernier kilomètre qui nous sépare de l'orphelinat. Nous sommes enveloppés par de grands nuages de poussière. C'est nouveau. Quand les particules retombent un peu nous réalisons que quelqu'un a eu la bonne idée pendant le week-end mettre du gravier dans les trous immenses qu'il y avaient auparavant dans la chaussée. Du coup nous ne sommes plus secouées comme de pruniers.

Lire la suite

16:49 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

26/11/2017

Dimanche de détente

silk islandC'est quand même pas mal les week-ends! Les moines nous ont laissé plus ou moins en paix. Quelqu'un a dû leur suggérer de baisser leurs haut-parleurs, en tout cas pendant les heures matinales. Ils ont commencé leurs cérémonies vers 6 heures comme d'habitude, mais sans amplification cela ressemblait plus à un fond sonore en sourdine qui ne m'as pas empêché de me retourner encore une fois dans mon lit pour profiter du dimanche matin.

Plus tard nous nous offrons un savoureux petit déjeuner dans les alentours, car notre guest house n'est plus ce qu'elle était depuis que les propriétaires ont changés. Ensuite nous avons rendez-vous avec Monsieur Tom pour un tour sur l'île de la soie.

Lire la suite

16:33 Publié dans Cambodge | Tags : silk island | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

25/11/2017

Quelques réflexions

politiqueAujourd'hui visite des Killing Fields, ou Choeung Ek en Khmer, à 17 km au sud-ouest de Phnom Penh . Pour Marie c'est la première fois, pour moi la troisième. Mais l'effet est toujours le même.

Cet endroit si paisible était autrefois un centre d'exécution pendant le régime des Khmers rouges de 1974 à 1979. Les détenus y étaient acheminés depuis la prison S21 de Phnom Penh, puis sauvagement abattus sur place. Comme les balles coûtaient cher, les tortionnaires utilisaient tout ce qui leur tombait sous la main pour tuer : haches, pioches, marteaux ou machettes. Et pire encore, ils se servaient des branches aiguisées comme des dents de requin du palmier à sucre pour égorger leurs victimes.

A la fin du régime des Khmers  rouges on y a découvert 129 fosses communes avec des milliers de cadavres. A chaque saison de pluie os ou vêtements remontent encore à la surface. Aujourd'hui, Choeung Ek est un mémorial avec au centre un stupa bouddhiste dans lequel sont conservés plus de 5000 crânes humains plus des ossements rangés par catégories sur plus de 14 étages. Pour les bouddhistes il est très important d'honorer les restes mortels de leurs chers. Cet endroit leur permet de le faire sans pathos ni mauvais goût.

Lire la suite

16:48 Publié dans Cambodge | Tags : politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

24/11/2017

Tuktuks, motos, voitures...

tuktuk,motoAllez, il faut bien une note sur les véhicules préférés des Cambodgiens.  J'hésite si les motos occupons toujours la première place d'utilisation ou si les voitures leur ont volé la vedette. En tout cas à Phnom Penh c'est difficile à départager. 

Donc commençons par les tuktuks pour ne pas faire de jaloux. Ce véhicule sert au transport de personnes et de marchandises et est souvent rempli à ras bord. Selon la taille des passagers, les Cambodgiens arrivent à y entasser une dizaine de personnes. Evidemment nous autres touristes ne sont guère faits pour de tels exploits.

Personnellement j'adore les tuktuks. A chaque trajet nous sommes en première loge pour du cinéma en plein air et nous en prenons plein les yeux - hélas aussi les narines... Heureusement que Marie a pensé à emmener du Respirea à base d'huiles essentielles! 

Lire la suite

17:30 Publié dans Cambodge | Tags : tuktuk, moto, voiture | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

23/11/2017

Journée de piscine

orphelinatLa journée s'annonce chaude - le temps idéal pour la baignade. Nous sommes impatientes de retrouver nos petits pour ce moment agréable que tout le monde adore. En arrivant à l'orphelinat le grincement d'une balancelle nous accueille. Marie et moi nous regardons et avons la même pensée : c'est vraiment une des sonorités typiques de l'orphelinat, tout comme le flop flop des tongs et les pas trainants sur le béton, le vrombissement d'une moto et au loin un enfant qui pleure. Ce sont des impressions gravées dans notre mémoire pour le retour dans le froid.

Lire la suite

16:30 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

22/11/2017

Mercredi

cambodgeIl paraît qu'il a plu cette nuit. Marie a entendu des coups de tonnerre et la pluie battante, mais moi j'ai dormi comme un loir. Elle doit avoir raison - les flaques d'eau sur la route en témoignent.

Pendant notre trajet habituel nous nous trouvons à un moment donné derrière un camion avec de jolis arrangements floraux. Il nous semble reconnaître des hortensias. Au Cambodge? Toutes les deux nous associons les hortensias avec la Bretagne et non pas avec l'Asie. En rentrant le soir à l'hôtel je vérifie et il existe bien des variétés d'hortensias au Cambodge. On dit bien que les voyages forment la jeunesse...

Lire la suite

17:08 Publié dans Cambodge | Tags : cambodge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

21/11/2017

Mardi

orphelinatAprès une bonne nuit de sommeil. je retrouve enfin mon rythme de croisière. Monsieur Tom nous attend déjà et nous reprenons notre parcours habituel. La seule variation se porte sur notre place dans le tuktuk : une fois à droite, une fois à gauche. Je vous promets que la vue n'est pas la même! Les nuages de pluie sont partis et le ciel s'annonce d'un bleu limpide. Il va faire plus chaud aujourd'hui. Du coup je sors mes lunettes de soleil.

Finalement je trouve assez intéressant de prendre le même chemin pendant des années. Même si nous ne nous souvenons pas de chaque détail, nous nous rendons quand même compte des petites différences qui apparaissent d'une année à l'autre :Tiens, tel magasin a été remplacé par une banque, et tel restaurant par un institut de beauté, et là  on est en train de démolir une école. Et n'y avait il pas avant des marchands ambulants le long de toute cette rue?

J'ai également pris l'habitude de photographier d'une année à l'autre les avancements des travaux divers. Les bâtisses gigantesques de l'Olympic Stadion ont bien avancées, mais il reste encore beaucoup à faire. Sur la majorité des immeubles et des nouvelles boutiques nous remarquons des idéogrammes chinois, indication visuelle très explicite de qui détient véritablement le pouvoir dans ce pays.

Lire la suite

17:22 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

20/11/2017

Le retour à l'orphelinat

Encore une nuit longue à faire pleines de choses intéressantes sauf dormir, comme par exemple réciter le texte du dernier spectacle, faire des exercices de respiration en comptant de 1 à 10, préparer mentalement mon prochain atelier et refaire le monde. Avec tout cela la sonnerie du réveil arrive BEAUCOUP trop vite. Mais bon, je vais bien m'y faire à ce décalage horaire!

Lire la suite

16:58 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

19/11/2017

Dimanche de repos

camNous avons beau réserver notre chambre fétiche, à chaque arrivée il y en a pour une ou deux nuits où nous devons dormir ailleurs. Cette fois-ci ce n'est pas différent. Nous avons la chambre juste en face. "Promis juré que demain vous pouvez déménager."

Après m'être endormis rapidement je me réveille vers deux heures du matin. Pas moyen de retrouver le sommeil. Le ventilateur secoue doucement mon drap à chaque aller-retour et je prends bien soin de rester couverte car je n'ai pas du tout envie de prendre froid. Puis je tourne comme une crêpe pendant un long moment. Vive le décalage horaire et le ventre plein. J'ai l'impression d'avoir mangé pour le restant de mon séjour. Vers le petit matin j'entends la pluie battre contre la fenêtre. Ah, un peu de fraîcheur pour demain. Super.

D'habitude ce sont nos voisins les moines qui adorent nous réveiller les jours de week-end avec prières ou discours diffusés par hautparleur, mais ce coup-ci c'est la femme de ménage qui toque à la porte à 8h30 pour nous dire que notre chambre en face est prête. La chambre peut-être, mais Marie et moi pas. Je réponds "merci" et retourne me coucher. Quelque temps plus tard on toque à nouveau. Encore la femme de ménage. Les clients prévus pour cette chambre sont arrivés. Je regarde l'heure. Mince, c'est déjà midi. Puisque nous avons juste le couloir à traverser, nous jetons toutes nos affaires pêle-mêle dans nos sacs de voyage et partons nous installer dans notre chez nous. AH, ENFIN!

 

Lire la suite

15:49 Publié dans Cambodge | Tags : cambodge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

18/11/2017

Retour au Cambodge

P1040005.JPGCa y est - nous voilà enfin partis. Genève-Zurich en 40 minutes avec un petit chocolat suisse à la clé. La renommée de la compagnie oblige... A Zurich nous recevons déjà un petit avant-goût de l'Asie car une majorité des vendeuses à l'aéroport semble venir de Thaïlande. L'avion est plein jusqu'à  la dernière place. Nous en savons quelque chose car nos places sont presque dans la dernière rangee de l'avion. Après avoir traversé la business class avec ses sièges spacieux où les gens sont installés confortablement, les rangées de l'economy class me semblent encore davantage serrées. Mais bon, ne nous plaignons pas, ce n'est que pour quelques heures. Départ à 18 heures de Zurich. Pendant le repas nous sommes un peu secouées, rien de grave, il faut juste éviter de trop remplir son gobelet. Après avoir sifflé ma petite bouteille de rouge sans faire des taches, les bras de Morphée m'appellent. Puis c'est est déjà l'heure du petit déjeuner à une heure inhabituelle pour le corps (4 heures du matin), mais dehors le soleil brille déjà, car notre voyage nous a coûté six heures de décalage.

Lire la suite

15:21 Publié dans Cambodge | Tags : cambodge | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | |

09/11/2017

Le départ approche

orphelinatCe matin j’ai rêvé de l’orphelinat. Le fidèle Monsieur Tom est venu nous chercher à l’aéroport. Comme il était déjà assez tard, il n’y avait pas trop de circulation (c’est bien la preuve ultime qu'il s'agit d'un rêve !). Il nous a donc proposé de faire un détour par l’orphelinat. Marie et moi étions plus que d’accord et le tuktuk se met en route. Nous longeons un mur d’immeubles d’au moins six à sept étages et je me sens toute étouffée par leur aspect imposant. C’est la folie des grandeurs. En même temps je me demande ce que la ville a bien pu faire pour la circulation, car plus d’immeubles égale plus de voitures. Mais c’est toujours la même route à quatre voix qui nous fait perdre un temps fou tous les matins à cause des bouchons.

Lire la suite

11:56 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |