UA-70828429-1 UA-70828429-1

05/12/2018

Chloe est de retour

Ce matin au café du rat vient s’installer un Anglais d’une soixantaine d’années qui connecte son ordinateur et consulte ses mails. D’ici là, rien de spécial. Nous faisons de même. Puis arrive sa femme Cambodgienne et sa fille. La petite de 4 à 5 ans a la peau blanche et les cheveux bouclés. Elle est assez mignonne mais semble avoir hérité du mauvais caractère de son père. Elle vient près de lui et cela énerve le père qui la chasse. Alors elle commence à faire des caprices avec sa mère, un comportement que nous ne voyons pas souvent de la part des enfants Cambodgiens. Le père la traite alors de tous les noms d'oiseaux. Marie et moi nous regardons. Ce n'est vraiment pas la classe britannique que l'on pourrait espérer d'un représentant digne de ce nom. Nous sommes heureuses de partir pour retrouver nos petits bien élevés et dans un endroit où règne le calme.


orphelinat

Avec une heure de trajet tous les matins et après-midis nos pensées ont tout le loisir de vagabonder. Tiens, par exemple sur la manière de nommer les rues à Phnom Penh. Toutes les rues ont un nom Khmer mais également un numéro ,ce qu'il le rend assez facile pour un étranger de se repérer. En règle générale les nombres impairs vont du nord au sud et s'étendent d'est à l'ouest, avec évidemment quelques exceptions. Nous trouvons également des noms de rues qui témoignent des alliances politiques  variées au gré du temps : le boulevard de la fédération russe, le boulevard Mao Tse Tung, la place Charles de Gaulle, la rue Yougoslavie dans un sens et Josep Brotz Tito dans l'autre, la rue Tchécoslovaquie, etc. sans oublier la rue Pasteur qui a résisté à tous les changements de nom.

La route est chargée comme d'habitude, et à voir transportées toutes ces bouteilles d'eau que boivent les gens ici on se dit que les producteurs doivent se faire un nez en or. Et devinez quoi - les producteurs majeurs sont Nestlé et Coca Cola. Vive la mondialisation!

orphelinatCe matin nous avons une surprise à l'orphelinat. Pendant que je promène un de mes protégés dans le parc, je vois sortir une grande blonde qui vient me saluer avec un large sourire. C'est Chloe Greenland, une volontaire que je connais depuis plusieurs années et qui a passé beaucoup de temps à l'orphelinat. Chloe est Australienne est institutrice pour des enfants avec des besoins spéciaux. Elle était tombée amoureuse d'un petit garçon d'ici, Chewann, qui est aveugle sur un œil et dont la vue était atteinte sur l'autre. C'est un garçon très intelligent et attachant. Il a un frère jumeau qui est malheureusement assez atteint dans sa santé mentale. Chloe et sa famille ont déjà beaucoup fait pour Chewann. Ils l'ont fait venir deux fois en Australie pour des opérations des yeux, et la vue du deuxième œil semble être stabilisée maintenant. Cette fois-ci Chloe est venue avec son papa et les deux vont rapatrier Chewann en Australie avec un visa d'étudiant, une adoption n'étant pas possible avec les lois actuelles. 

orphelinatChloe est juste venue pour trois jours, le temps de régler tout le côté administratif, puis ce sera le grand départ pour Chewann. En attendant, mamans et enfants sont heureux de la retrouver. En même temps cela rigole aussi un peu sous cape, car Chloe qui était extrêmement mince et élancée a pris quelques kilos depuis son retour en Australie. Et rien n'échappe évidemment aux yeux de lynx de ces chères mamans!

Il fait encore très chaud aujourd'hui et nous transpirons de grosses gouttes. Le changement de température entre le froid de la semaine dernière et la chaleur de cette semaine est vraiment incroyable. C'est peut être la raison pour laquelle beaucoup de nos enfants sont grognons. Le problème avec ça est quand il y en a un qui commence à pleurer, les autres vont le suivre. Alors nous essayons de séparer les pleurnichards du reste du groupe.

orphelinatAllez hop, une petite promenade dans le parc. Cet après-midi c'est encore plus intéressant que d'habitude, car le groupe des grands a son heure de sport et les rires fusent de tous les côtés. Les animateurs leur font faire des jeux de ballons, soit du foot, soit des compétitions par équipe, ce qui amuse les participants autant que la galerie, et mes chers petits rangent leurs larmes de crocodile pour un certain temps.

Nous terminons notre journée par un bon massage balinais de 90 minutes chez Bliss Spa. Ne croyez surtout pas que nous vivons ici un sacerdoce - nous prenons aussi bien soin de nous! Le massage est une combinaison d'acupressions, d'étirements et de frotti frotta d'huile. Le cadre est sublime et le massage détend, mais j'ai préféré ma masseuse de la dernière fois. Le nec plus ultra sera évidemment d'avoir un massage par quelqu'un formé par l'Ecole des soins à Genève, mais bon - on ne peut pas tout avoir. 

 

 

 

 

 

 

17:14 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

Écrire un commentaire