UA-70828429-1 UA-70828429-1

12/12/2018

Journée bizarre

orphelinatCe matin les effets de la clim m’ont laissée sans voix. C’est certainement déjà un petit avant-goût pour le retour dans des températures moins clémentes. Je préfère nettement les ventilateurs à la clim, bien qu’une amie m’ait dit que c’est seulement parce que je ne vis pas ici tout le temps. C’est bien possible. D’un autre côté je doute que la clim à longueur de journée soit bon pour la santé. Mais le pays est parti sur cette voie. J’ai remarqué que les nouvelles constructions ont changées. Les pièces sont toujours assez hautes, mais on n’ajoute plus les ouvertures en haut des pièces qui permettent à l’air chaud de circuler. Notre hôtel à Kep était construit en briques et gardait bien la fraîcheur. Et c’est certainement aussi meilleur que de vivre dans du béton. Nostalgie d’une étrangère.

Puis se pose également la question de la dépendance des producteurs d'énergie. Autant que je sache, le Cambodge ne produit pas lui-même de l'électricité et achète le courant à ses voisins, surtout au Vietnam.

En passant par le grand nouveau complexe d’Olympic Stadium j’ai remarqué que tout un bloc de maisons est déserté maintenant. Seulement une boutique de fleurs fait encore de la résistance. Quand nous reviendrons l’année prochaine il y aura très probablement une autre construction en cours. C’est vraiment dommage, car j’aime bien le style des années 1960.


orphelinatPunnary m’apprend à l’orphelinat que le mari de Nimol peut réparer les deux lavabos et que cela ne coûtera pas très cher.  Ainsi les enfants des mamans pourront retrouver leur baignoire de fortune. Une autre volontaire a proposé de refaire la salle de bain entièrement en changeant le carrelage et les cabinets de toilettes. Mais il faudra d’abord un devis avant qu’elle ne se lance à récolter l’argent nécessaire. Si tout va bien, l’année prochaine il y aura une salle de bain toute neuve. En attendant, ce sera déjà bien de pouvoir se servir à nouveaux des lavabos sans inonder le sol.

orphelinatPunnary m’apprend également que vendredi après-midi une sortie est prévue à Wat Phnom, le symbole de Phnom Penh, avec une centaine d'enfants et de mamans. Ce sera en quelque sorte notre fête de départ. Ces sorties en tuk tuk sont toujours très gaies et attirent bien de l'attention dans la rue. Mais surtout, petits et grands sont heureux de ce changement dans leur routine! J’espère que Nimol sera de la partie. Elle ne va pas très bien ces jours-ci. Elle est malade et en plus elle a fait une chute dans le parc ce matin où elle s'est bien écorché le genoux. Je lui suggère d'aller chez elle pour se reposer, mais pas de travail, pas d'argent! Ah, nous n'apprécions pas toujours la chance que nous avons avec nos jours de congé maladie payés!

orphelinatAvec Marie nous avons l’impression que le courant ne passe pas très bien entre Nimol, Niadaye et leur collègue Madavan qui vient de compléter le trio. Depuis son arrivée elle semble vouloir tout gérer à elle toute seule et impose un autre rythme de travail. Malgré ses efforts visibles de vouloir bien faire il y a quelque chose qui coince. Alors les deux autres prennent la fuite en partant en promenade avec les enfants. Malgré la bonne ambiance générale on retrouve quand même parfois des histoires de jalousies entre les femmes.

A midi nous déjeunons entourée de notre famille Cambodgienne. Marie montre les photos de ses petits-enfants et tout le monde les trouve très beaux. Nimol veut voire une photo de mon fils. La seule que je puisse lui montrer n’est malheureusement pas très avantageuse pour lui avec une grosse barbe. Les mamans l’ont préféré avec la peau lisse  de ses 16 ans, mais bon, on ne peut pas arrêter le temps. Je retrouve des photos des années précédentes dans l’ordinateur et nous admirons comme tous les enfants ont grandis depuis 2014. 

L'après-midi je commence à me sentir mal à nouveau avec envie de vomir. Décidemment, cette année n'est pas le pied en matière de santé pour moi avec pleins de petits pépins. Marie par contre se porte comme un charme! Nous rentrons et décidons de rester à l'hôtel ce soir. Demain sera certainement un meilleur jour!

 

15:05 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.