UA-70828429-1 UA-70828429-1

En route pour l'orphelinat

Allez, ce matin je vous emmène sur notre route quotidienne pour vous donner un petit aperçu des couleurs locales. Comme je vous ai déjà raconté, tous le matins commerçants et privés balayent devant leurs portes et ramassent les ordures que le vent a pu amener pendant la nuit. On en fait un joli tas, puis on s'assoit en attendant des clients ou pour se restaurer après ces premiers efforts de la journée. Les endroits pour se restaurer ne manquent pas et on reprend des forces pour le reste de la journée.

trafic,orphelinatNous longeons la rue no.182 avec ses boutiques de couronnes pour mariages et crémations.

trafic,orphelinatComme vous pouvez le constater, le motard sur la photo à droite porte un casque. Depuis quelques années la police fait de gros efforts pour encourager le port de casque. Avec succès. Les "têtes nues" sont maintenant dans la minorité. Il s'agit surtout de touristes et d'enfants en bas âge - et de jeunes filles qui ne veulent pas ruiner leur jolie coiffure avec un casque. Cependant je ne sais pas qui achète les casques intégrales exhibés dans la vitrine à gauche. Avec la vitesse maximale possible en ville, c'est certainement plus une question de se montrer que de nécessité.

trafic,orphelinatChez Srey Oun les balais sont sortis et la panosse attend son tour afin que tout soit propre pour les clients de cet établissement.

trafic,orphelinatCe monsieur a déjà fini sa besogne du matin et attends tranquillement en s'offrant une boisson que quelque client veuille bien lui acheter des accessoires pour moto ou vélo. Comme dans nos villes et villages du passé, beaucoup de commerces sont encore regroupés par leur marchandises. On a la partie pour les meubles, les jouets, l'électroménager, puis les motos, les accessoires motos, les voitures, etc.

trafic,orphelinatEt voici notre endroit préféré : une cour de récréation d'une école maternelle. Si nous passons suffisamment tôt, nous voyons tous les petits écoliers alignés en rangs dans leurs uniformes bleu et blanc. Peut-être bien qu'ils font aussi quelques exercices de gym. Malheureusement on passe trop vite pour pouvoir observer tout ce charmant spectacle.

trafic,orphelinatPuis nous arrivons à un grand carrefour et empruntons pour quelques centaines de mètres le Boulevard Russe avant de nous élancer dans une petite ruelle pour échapper aux bouchons du premier tronçon de la route 2004 que nous devons prendre ensuite. Un vendeur de vêtements ambulant s'est arrêté pour montrer ses trésors à un client potentiel qui s'intéresse à sa marchandise : pantalons, chemises, etc.

trafic,orphelinatAvant d'arriver à l'orphelinat nous apercevons encore ces ouvriers qui construisent un mur devant un autre mur. Oui?!.. Parfois la logique est difficile à comprendre, mais il nous reste encore une semaine entière pour surveiller la suite de ce chantier.

trafic,orphelinat

Nos petits protégés à l'orphelinat ont également déjà entamé les travaux domestiques de nettoyage.

Et c'est parti pour une nouvelle journée.

trafic,orphelinat

 

 

On vous fait des bises et vous dit

"A Demain".

 

Lien permanent Catégories : Cambodge 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.