UA-70828429-1 UA-70828429-1

20/12/2015

Brouillard épais...

brouillardC'est ce que la météo annonçait tous les matins depuis mon retour il y a une semaine.  C'est le temps que j'ai toujours détesté depuis mon arrivée à Genève en 1984.  Et c'est d'autant plus dur quand on revient d'un pays où soleil, clarté et chaleur existent en  abondance.  De +35 degrés à -3 en quelques heures d'avion - la chute est dure. 

Depuis j'ai eu beaucoup de la peine à récupérer.  Grosse fatigue, faim constante, envie de rien faire.  A l'intérieur de ma tête je retrouvais le même brouillard épais qu’en dehors.  Fonctionnement sur autopilote.  Faire ce qu’il faut faire dans une routine bien établie, mais le faire machinalement.  Après la légèreté de vie au Cambodge le retour est chaque année plus difficile !  Le seul signe d’espoir sont les illuminations de noël qui adoucissent ce voile épais qui étouffe la ville.

Lire la suite

11:33 Publié dans Humeur | Tags : brouillard | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | |