UA-70828429-1 UA-70828429-1

kep

  • Retour à la ville

    trajet,phnom penhNous sommes allées à Kep pour trouver du calme et nous l'avons trouvé. C'est délicieux et paisible, et nous savourons un petit jus de fruit frais pour assister au coucher du soleil. Par contre, le soir c'est tellement calme qu'à partir de 18 heures les boutiques du marché aux crabes ferment et c'est quand même un peu tôt pour aller se coucher!

    Alors nous décidons de faire une petite promenade pour aller vers Kep plage. Dans mon souvenir la route était mieux éclairée que maintenant et le trottoir n'est pas toujours praticable. Les touristes ont désertés les environs et nous nous sentons un peu seules sur cette route sombre. Nous sommes accompagnées de la pétarade d'un hors-bord qui part à la pêche dans le golfe. Au loin nous voyons clignoter les lumières rouges et vertes des dizaines de bateaux de ses compagnons, on dirait presque des guirlandes de noël.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 0 commentaire
  • Voyage à Kep

    P1050965.JPGCe matin nous avions donc rendez-vous à 7h00 au café du rat afin de nous faire emmener vers l’arrêt du bus. Il a encore plu pendant toute la nuit et le ciel est lourd de nuages. Le tuktuk arrive en avance et nous devons vite avaler notre café. Quand on réserve ainsi dans les hôtels, le trajet vers le bus est toujours compris dans le prix du trajet. Nous pensons être les seuls voyageurs, mais le tuktuk s’arrête quelques rues plus loin pour prendre deux autres Européens, très grands et lourdement chargés. Puis je crois comprendre que le chauffeur nous dit qu’il faut encore chercher deux autres personnes. Il plaisante ou quoi ? Cela marche pour les frêles Cambodgiens de les entasser de la sorte dans un tuktuk, mais pas pour les touristes chargés. Finalement cela nous sera épargné.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 0 commentaire
  • Week-end à Kep

    Après notre première semaine de travail on s'est offert un petit week-end détente à Kep, l'ancienne station balnéaire des français.  Nous partons en minibus en prenant la route numéro 3 vers le sud.  Je suis effarée de voir tous ces nouveaux complexes industriels qui se sont installés le long de la route.  Chinois pour la plupart.  Evidemment!  C'est là que sont produit pour une bouchée de dollars vêtements, chaussures, jouets par les petites mains agiles des jeunes filles cambodgiennes.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 0 commentaire