UA-70828429-1 UA-70828429-1

29/05/2017

Des nouvelles de l'orphelinat

orphelinatEn avril l’orphelinat a fêté le nouvel an khmer avec beaucoup de joie et de célébrations. Le nouvel an Khmer est une des fêtes les plus importantes au Cambodge.  Elle dure trois à quatre jour et commence généralement le 13 ou 14 avril.  Le matin du premier jour, la plupart des Khmers préparent de la nourriture qu'ils vont offrir aux moines afin de recevoir leur bénédiction.  Les enfants en profitent pour jouer des jeux traditionnels, et les jeunes célibataires partent à la recherché d'un partenaire.  Dans le passé, le nouvel an Khmer était la seule occasion où garçons et filles étaient autorisés à jouer ensemble.

Le deuxième jour, les Cambodgiens échangent des cadeaux et donnent également de l'argent ou des vêtements aux pauvres.  Nos femmes de l'orphelinat sont également heureuses de recevoir une petite enveloppe avec quelques dollars. Dans la soirée, les gens vont à la pagode pour construire un monticule de sable. Les moines bénissent cette montagne symbolique qui est sensé d'atteindre les ancêtres pour leur souhaiter paix et bonheur.

Dans la matinée du troisième jour, les Cambodgiens continuent à aller vers la pagode pour demander la bénédiction du monticule de sable. Le soir, il reste une dernière cérémonie pour clôturer les festivités qui consiste à donner un bain spécial aux statues de Bouddha.

Lire la suite

10:55 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

09/12/2016

Dernier jour

orphelinatEt voilà - le dernier jour est arrivé.  Comme toujours le temps passe trop vite quand on est bien quelque part...

Quand nous arrivons à l'orphelinat nous avons une petite déception.  Notre gardien Samy, élève d'anglais studieux et curieux, n'est pas là aujourd'hui.  Tous les matins nous échangeons pendant quelques minutes, et il nous pose maintes questions par rapport à l'anglais.  "A quel moment dit-on tel mot plutôt qu'un autre?" "Quelle est la différence entre ceci et cela?" Nous lui avons alors acheté une méthode pour apprendre l'anglais. Mince alors...On se réjouissait de voir sa réaction.

Finalement j'ai donné le livre à une volontaire allemande qui le lui remettra la semaine prochaine.  J'espère qu'il se rappellera de nous!

Lire la suite

16:50 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

08/12/2016

City tour en tuktuk

orphelinat

Vous devez connaître cette situation : pour une fois vous pouvez dormir plus longtemps le matin vous vous réveillez quand même à l’heure habituelle.  C'est plutôt fâcheux, non? Ah, c'est cela d'être réglée comme une montre suisse...

Ce matin le grand jour du city tour en tuktuk est finalement arrivé.  Puisque Marie et moi logeons proche de Wat Phnom, nous avons voulu nous épargner l'aller-retour - et surtout les bouchons - pour rien.  Le rendez-vous était pris au Wat Phnom pour 9 heures.  Quand j'ai vérifié mes SMS vers 9 heures, un contre ordre était arrivé entretemps : rendez-vous sur l'île de diamant.  Alors  demi-tour et en avant dans le sens opposé. Il faut être très flexible dans  ce pays.

Lire la suite

16:49 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

06/12/2016

Petites déceptions

orphelinatComme c'était à prévoir, ce matin tout le monde à l'orphelinat s'est bien moqué de mon look de belette, surtout puisque pour les Cambodgien un des critères de beauté est la peau blanche - et non pas cramée avec des lunettes blanches... Tant pis pour moi ! Pourtant ce n'était même pas pour bronzer que nous sommes restées sur le pont du bateau, mais pour admirer les paysages.  Dedans c'était moche et les vitres étaient tellement sales qu'on n'y voyait rien.  Donc pour la prochaine fois c'est décidé - nous prendrons le voile intégral...

Lire la suite

16:43 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | |

01/12/2016

Faits divers

P1020965.JPGCe matin les moines se sont tenus à carreaux.  Ouf !

Il fait 27 degrés avec un vent relativement chaud.  C'est très agréable pour une saison froide - surtout comparé à celle en Suisse.  Bientôt les Cambodgiens vont commencer à sortir leurs grosses laines...

Depuis quelques jours nous avons remarqué ces gros tubes en béton le long de la route qui mène à l'orphelinat, et ils nous inquiètent un peu.  Cela sent l'arrivée de travaux sur ce tronçon, peut-être pour refaire la canalisation.  Pourtant la route a été refaite seulement l'année dernière.  Il ne nous reste qu'à espérer que ces travaux se feront après notre départ et avant notre prochaine visite.

Lire la suite

30/11/2016

L'histoire du vent et de la sieste

P1020927.JPGCe matin nous avons été réveillées par nos chers voisins les moines.  Il fallait bien que quelqu'un vérifie à 6 heures pile si le micro marchait bien... "Un, deux, trois..."  Oui, nous le confirmons, le micro marche très bien et la force du son est plus que suffisantre - surtout à cette heure de la journée.  Heureusement pour nous, les essais sonores s'arrêtent là pour l'instant.  Mais à 6h40 quelqu'un enclenche de la musique de xylophone cambodgien.  Bon allez, il faut se lever de toute façon.  On fera la sieste plus tard.  Sur le chemin de l'orphelinat nous retrouvons les moines qui font leur tournée matinale pour récolter leurs vivres.

 

Lire la suite

28/11/2016

Le début de la saison froide

orphelinatCe matin nous avons trouvé deux visiteurs inattendus dans notre tuktuk : le fils de Monsieur Tom et sa belle-mère qu'il doit déposer dans un hôpital près de notre orphelinat.  Le petit est d'abord un peu timide et se cache dans l'écharpe de sa grand-mère, mais quelque temps après il cède aux charmes de Marie et rigole de toutes ses dents. C'est le portrait craché de son papa.

Comme nous avions dû faire une petite course avant d'aller à l'orphelinat, nous prenons d'autres rues que d'habitude.  Elles sont autant chargées de trafic. Monsieur Tom tourne alors à gauche pour prendre un raccourcis et se fait aussitôt arrêter par la police.  Apparemment il est interdit de tourner à cet endroit.  Il ne le savait pas mais se prend quand même une amende à payer  tout de suite sur place.  Mince alors - nous restons bouche bée tandis que la belle-mère ne cache pas ses sentiments par rapport à la police.  Visiblement, les temps changent à Phnom Penh.

Je me rappelle encore très bien les premières années quand il n'y avait essentiellement que des motos et tuktuks.  Tout le monde roulait dans tous les sens, sans se soucier de lignes continues et d'autres accessoires de la régulation du trafic. Mais comme tout les conducteurs faisaient attention et ne roulaient pas vite, il y avait relativement peu d'accidents.  Puis les voitures se sont multipliées, mais les conducteurs ont gardé leur comportement routier.  Alors les problèmes ont commencé.  Aujourd'hui il y a des petits murets de séparation sur presque tous les grands boulevards pour empêcher les voitures de rouler à contre sens. Si les flics se mettent maintenant en plus à distribuer des prunes, alors là...

Lire la suite

16:08 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | |

25/11/2016

Premier bilan

orphelinatVoici que notre première semaine à l'orphelinat touche à sa fin.  C'est donc le moment idéal pour faire un bilan : Les enfants sont en pleine forme malgré quelques rhumes qui traînent.  Ils sont propres et bien entretenus. Il nous a même semblé que certains étaient beaucoup plus éveillés que les autres années et ça, c'est génial!  Nous avons également en ce moment un bon groupe de volontaires avec plusieurs hommes.  Alors ce sont surtout les garçons de l'orphelinat qui en profitent.  La dynamique des jeux change tout de suite.  Il y a plus de compétition et ils essayent de se mesurer à leurs semblables.  Plusieurs de nos volontaires masculins sont allés aider dans le groupe des adolescents et jeunes adultes au rez-de-chaussée.  Le travail là-bas demande un effort physique plus soutenu.  Aujourd'hui, par exemple, il y avait jour de piscine pour les grands.  Ils étaient magnifiques à regarder dans leurs shorts de bain vert.  Mais vu leur taille et leur poids, il faut bien de la force pour les sortir de leurs chaises roulantes et les soulever.  En contrepartie ils étaient tellement heureux de s'amuser dans l'eau!

Lire la suite

17:19 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

24/11/2016

Jeudi

orphelinatIl paraît qu’il a encore plu toute la nuit, mais cette fois-ci je n’ai rien entendu.  Une fois n’est pas coutume, le trajet pour l’orphelinat a été sans trop d’encombres.  Dans la salle de jeux les enfants sont déjà alignés dans leurs chaises roulantes et les mamans préparent le petit snack du matin.  Punnary, la nouvelle coordonnatrice, a acheté une voiture-radio à Somkhan.  Somkhan est couché sur sa voiture et, immobile, écoute la musique.  C'est tellement fort que j'ai peur que cela puisse faire crever ses tympans.  Mais Somkhan a l’air heureux.

Lire la suite

17:18 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | |

23/11/2016

Journée piscine

orphelinatHabituellement le mercredi est jour de piscine pour les enfants du 1er étage.  Quand nous arrivons à l'orphelinat la plupart d’entre eux sont déjà descendus et attendent la suite des évènements dans une agitation joyeuse.  A mon grand bonheur Juana sera parmi nous pendant toute la journée.  Cela me rappelle les souvenirs heureux du temps où elle était encore la coordonnatrice ici.  Beaucoup de mamans mais aussi pleins d'enfants viennent pour la saluer, les mains jointes dans le salut bouddhiste traditionnel.  Je vois leur respect et leur amour pour cette femme exceptionnelle, et cela me fait chaud au cœur.  Par contre, Juana n'en revient pas comment les enfants ont tous grandis!  Elle raconte à certaines des jeunes filles qu'elle les avait langés dans le passé, ce qui les fait bien rire.

Lire la suite

18:03 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

21/11/2016

Retour à l'orphelinat

orphelinatNous reprenons enfin nos bonnes habitudes : petit café du matin au bar en regardant les nouvelles sur TV5 du Monde tout en lisant la presse khmère.  Suite au changement de propriétaire il n'y a malheureusement plus de pains au chocolat sur le comptoir pour nous tenter. Monsieur Tom, notre chauffeur de tuktuk, arrive tard avec un tuktuk flambant neuf.  L'ancien avait rendu l'âme après qu'une voiture lui soit rentré dedans.  Monsieur Tom habite derrière l'aéroport et est parti à 6 heures du matin pour arriver seulement à 8h45. Puis le pauvre doit repartir de suite pour des bouchons aller-retour sur le chemin de l'orphelinat.

Lire la suite

17:06 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

21/10/2016

Des nouvelles de l'orphelinat - octobre 2016

orphelinatLe Pchum Ben est la fête religieuse la plus célébrée du calendrier khmer. Les Cambodgiens commémorent les esprits des défunts et déposent des offrandes. La croyance veut que, si les âmes des personnes décédées ne voient pas leurs familles faire des offrandes dans un temple, l'âme sera damnée et reviendra importuner la famille pendant l'année. Comme chez nous la Toussaint, c’est surtout l’occasion de se rappeler les parents et les amis décédés, et d’exprimer ses respects à ceux encore vivants. Pour cet événement, les membres de la famille se rassemblent chez les parents, dans leur village natal, et se rendent dans les temples bouddhistes. Chaque année, les enfants et adolescents du Bravehearts Center célèbrent également Pchum Ben, participant à cette tradition bouddhiste afin qu'ils se sentent faire partie intégrante de la communauté cambodgienne. Les moines viennent au centre où mamans et enfants font des offrandes et écoutent leurs sermons. Après la cérémonie tout le monde fait la fête en partageant des collations dans la joie et la bonne humeur.

Lire la suite

08:56 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

01/06/2016

Des nouvelles de l'orphelinat - Mai 2016

orphelinatCela fait un moment que je ne vous ai pas donné de nouvelles, et j’en suis sincèrement désolée ! Les enfants vont très bien. En avril l’orphelinat a fêté le nouvel an khmer avec beaucoup de joie et de célébrations. Chaque fête est la bienvenue pour casser la routine.  Femmes et enfants profitent avec déléctation d’une bonne nourriture, de jeux, danses et chants jusqu’à tard dans la nuit.  Pour plus d'informations, voici la dernière newsletter  de l'orphelinat en version anglaise.

Lire la suite

16:14 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

11/12/2015

La petite larme du départ

orphelinatBon, vous l'avez compris, aujourd'hui était mon dernier jour à l'orphelinat.  La journée a commencé tranquille et j'étais contente de pouvoir passer encore un petit moment individuel avec quelques enfants qui me sont particulièrement chers.  Mais aussi avec les mamans.  J'aime ces femmes qui travaillent dur en gardant leurs rires et leur sourire.  Souvent, en passant, on se prend dans les bras ou on se touche simplement.  Ici on n'a pas besoin de paroles, et de toute façon on ne parle pas la même langue.  Il suffit du contact corporel et le message passe, peut-être dix fois mieux encore qu'avec des paroles. 

Lire la suite

16:45 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

10/12/2015

Jour J moins deux

orphelinatCela commence à m'embêter sérieusement quand les gens me demandent maintenant quand je repars.  S'il-vous-plaît, arrêtez de retourner le couteau dans la plaie!  Trois semaines semblent beaucoup, mais le temps a passé comme un éclair et je n'ai pas envie de partir.  Pas déjà! 

Surprise, surprise - aujourd'hui était à nouveau un jour férié, bien que je ne sache pas lequel.  Peut-être la journée des droits de l'homme...  Pourtant le cortège a été interdit en ville, soi-disant pour empêcher des débordements. Alors tu parles de droits de l'homme!  En tout cas l'orphelinat était officiellement fermé.  Nous y sommes quand même allés avec trois volontaires plus Colleen pour la matinée.  Et il y avait de quoi nous occuper.

Lire la suite

18:32 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

09/12/2015

Dernière semaine

P1010723.JPGLe temps passe trop vite!  Colleen terminera avec moi vendredi et nous prévoyons une fête pour l'occasion de nos départs.  Cette semaine j'ai profité pour l'informer de mes observations.  Selon mon impression il y a du laisser-aller à tous les endroits.  Finis les massages le matin et les promenades en chaise roulantes, sauf si les volontaires en prennent l'initiative.  Les autres années on leur brossait les dents après chaque repas, et après la sieste ils étaient tous douchés.  Cette année il n'y a ni brossage de dents, ni douche.  En tout cas pas pour les enfants de ma chambre.  Je ne peux pas me prononcer pour les autres chambres. 

En fait, ce qu'il y a de frustrant ici, c'est que rien n'est jamais acquis pour de bons.  Les femmes essayent de grignoter partout des moments pour elles.  Après la sieste par exemple nous sortons les enfants des chambres à 13h30 pour les amener aux aires de jeux.  Ensuite ils restent là, parqués dans leurs chaises roulantes, et les femmes attendent 14h00 en papotant.  Peut-être 14h00 est-il le nouvel horaire réglementé?  Bien que j'aie beaucoup de sympathie pour elles, cela se passe quand même au détriment des enfants.  Et je sens bien que Colleen a baissé les bras.  De toute façon elle s'en va dans quelques jours.  Il faudra à nouveau quelqu'un comme Juana avant, une personne respectée et qui ne se laisse pas faire.

Lire la suite

12:08 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

01/12/2015

Happy Birthday, Nadar!

orphelinatAujourd'hui le petit Nadar fête ses cinq ans.  C'est un anniversaire un peu spécial pour moi, car j'ai commencé à travailler avec sa maman Nimol justement en 2010.  Je l'ai vue enceinte jusqu'au cou, puis à quelques jours seulement de mon départ, on m'a présenté ce tout petit bébé.  La grand-mère Touch Kong est venu me demander si je ne pouvais pas acheter un petit trousseau pour le bébé : du shampoing, de la poudre, des couches et un petit lit avec une moustiquaire.  Ce que j'ai évidemment fait.  L'année suivante il était malade et il fallait de l'argent afin de pouvoir l'emmener chez le médecin.  Depuis, j'ai été adoptée par cette famille comme grand-maman du petit et de ses deux sœurs Nita et Rina.  Et oui, au Cambodge ce sont eux qui nous adoptent, et pas l'inverse.

Lire la suite

15:47 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

30/11/2015

Des nouvelles de l'orphelinat

orphelinatMe voici donc enfin pour une vraie journée de travail au centre où je retrouve Colleen, la coordonnatrice du Braveheart Center, et Chloe Greensland, une volontaire australienne que j'avais rencontré il y a quelques années et qui est venu s'installer au Cambodge pour quelques mois.  Le matin elle aide au centre et l'après-midi elle enseigne l'anglais.  Cela fait toujours plaisir de retrouver quelques têtes connues!

Lire la suite

14:37 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | |

27/11/2015

Travail au ralenti

orphelinatComme prévu le réveil m'a sorti durement du peu de sommeil que j'avais pu trouver la nuit dernière.  En plus, juste au moment de sortir de la chambre, le courant s'arrête à nouveau.  Ce qui signifie pour moi la privation d'un petit café avant de partir.  Sniff sniff.

Les rues sont relativement vides ce matin.  Bon nombre de Phnom Penois ont dû quitter la ville pour rejoindre leurs familles en province pendant la fête des eaux.  Ou pour assister aux courses de bateau dans les autres villes.  Au bord de la route je m'étonne d'entendre de la belle musique : une femme relativement âgée et débout chante dans un microphone avec d'autres personnes autour d'elle.  Devant elle une boîte pour l'argent et des écriteaux en khmer.  De retour à l'hôtel je lis dans le journal que la ville a interdit aux personnes handicapées de chanter dans les rues  parce que "ce n'est pas esthétique."  Du coup, celles-ci ont entrepris des actions de protestation dans toute la ville car c'est avec leur musique qu'ils gagnent leur vie.  Moi je leur tire mon chapeau !

Lire la suite

10:06 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

23/11/2015

Les retrouvailles

orphelinatLe décalage horaire m'a rattrapé et la nuit fut courte et pénible.  Pas grave, ce matin j'ai enfin pu me faire chauffer à l'orphelinat par Monsieur Tom, mon conducteur de tuktuk préféré.  Nous prenons notre chemin habituel.  J'adore toujours autant les trajets en tuktuk.  C'est mon théâtre en plein air, bien que la pollution colle vite à la peau.  Le trafic est dense, mais je l'avais imaginé pire.  Depuis le temps que je prends ce chemin je m'amuse à me situer sur le trajet rien qu'en regardant les échoppes.  Elles sont toujours groupées par thèmes : les jouets et vélos, les motos, plus loin les meubles modernes, les machines agricoles, les meubles traditionnels en bois, les pneus, les jantes, etc.  Quant au complexe titanesque devant le stade olympique, les progrès des travaux sont moins visibles que l'année dernière.  Ils doivent être en train d'aménager l'intérieur.  

Les travaux de réfection de la grosse artère qui mène vers l'orphelinat sont heureusement finis.  Ouf!  L'année dernière on a dégusté à cet endroit entre les bouchons interminables et des tonnes de poussière.  Près de Northbridge je découvre que tous les terrains vagues ont changés de statut pour devenir condominiums de luxe.  Evidemment encore en construction.  "Beaucoup de luxe pour peu de gens" - tel est leur slogan de vente.   Super!  Encore une fois Phnom Penh étend ses tentacules au détriment des pauvres.  Rien de nouveau sous le soleil.

Lire la suite

17:21 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

14/08/2015

Nouvelles de l'orphelinat - Août 2015

orphelinatAprès une année passée au Cambodge, la coordinatrice du Bravehearts Center, Colleen, est en train de réaliser que dans ce pays chaque chose prend son temps.  Nous arrivons avec nos idées d'Européens ou d'Australiens et nous nous heurtons souvent à un mur de non-compréhension.  Mais en fait - c'est à nous de comprendre ce pays et ses coutumes, sans jugement de notre part.  Tache pas facile!

Lire la suite

13:13 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

23/06/2015

Sey Ha s'en est allé

orphelinatOn peut dire ce qu’on veut contre les réseaux sociaux, pour moi ils ont l’avantage de pouvoir rester en contact avec des volontaires que j’ai connu à l’orphelinat et être ainsi au courant de ce qui s’y passe.  C’est ainsi que j’ai su hier soir que je n’irai plus me promener avec Sey Ha. 

Lire la suite

07:34 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

12/06/2015

Des nouvelles de l’orphelinat - mai 2015

orphelinatComme chaque année le mois de mai est très chaud au Cambodge et difficile à supporter, surtout quand vous n’avez pas de climatisation comme c’est le cas à l’orphelinat.  J’y avait passé deux semaines en mai 2013 et me suis dit « plus jamais ».  Pas seulement qu’il faisait dans les 40°C, en plus il y avait des coupures d’électricité et les ventilateurs ne marchaient plus.  Alors nous étions à l'affut du moindre courant d’air dans la maison pour y placer les enfants et les soulager un peu. 

D’après les dernières nouvelles de Colleen, le mois de mai a entraîné des virus gastriques et de la fièvre dans le sillon de sa grosse chaleur.  Un petit bébé, Srey Liak, arrivé il y a quelques mois seulement, a malheureusement succombé au virus.  Les enfants souffrent et perdent du poids.  Il est difficile de leur apporter assez de liquide pour les garder hydratés.   C’est un gros travail pour les volontaires qui souffrent eux aussi de la chaleur.  

Lire la suite

09:32 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

15/05/2015

Nouvelles de l'orphelinat - avril 2015

orphelinatÀ la mi-avril le Cambodge a célébré son nouvel an - une période de festivités où la plupart des femmes partent dans les provinces pour rejoindre leurs familles.  Le seul problème est qu'elles ne sont pas remplacées et que les enfants restent donc avec un minimum de soins.  Pendant ces jours l'orphelinat prend un rythme de croisière très ralenti.  Les enfants restent souvent dans leurs lits avec le stricte nécessaire comme attention, car les femmes qui restent à l'orphelinat ont également envie de profiter de ces jours fériés.  Le résultat est qu'après des coupures pareils dans leur rythme, les enfants tombent souvent malades avec diarrhées et escarres.

Cette année Colleen et une autre volontaire sont venues travailler pendant les matinées et elles étaient bien épuisées après.  Je l'ai fait moi-même plusieurs fois lors de jours fériés et je sais comme c'est épuisant!  En plus des enfants dont on s'occupe habituellement, il y a les grands qui viennent.  Ils sont adorables.  En même temps ils touchent à tout, cassent les jouets et ajoutent du stress, surtout quand on ne parle pas bien langue!  Bref, assurer une permanence n'est pas du repos et on se rend vite compte du travail que font ces femmes jours après jours! 

Lire la suite

12:40 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

16/04/2015

Des nouvelles de l'orphelinat - mars 2015

orphelinatLe moral général est très bon, les enfants vont bien et tout le monde se réjouissait de fêter cette semaine le nouvel an. L'orphelinat compte désormais 107 enfants. Une nouvelle fillette de trois mois vient d'être admise.  Elle a été trouvée abandonnée dans un appartement vide, au bord de la déshydratation. Sa seule tare apparente - un bec de lièvre. Maintenant elle a trouvé un nouvel foyer où elle sera choyée. Elle a été placée dans la chambre no. 7 qui accueille les enfants avec des besoins particuliers en nourrissage. Les responsables du Bravehearts Center attendant qu'elle ait six mois pour être admise à Operation Smile (operation sourire).

Lire la suite

14:08 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

17/03/2015

BraveHearts News

orphelinatLes dernières nouvelles de l'orphelinat sont bonnes : Grâce aux nombreuses dons, sept enfants ont pu recevoir dernièrement de nouvelles chaises roulantes adaptées à leurs besoins spécifiques.  D'autres chaises seront mises à disposition dans les mois à venir.

De l'eau chaude vient d'être installée dans les chambres des enfants.  Il faut savoir que les Cambodgiens se lavent normalement à l'eau froide (à la grosse louche), qui n'est évidemment pas aussi froide que chez nous! Avec de l'eau chaude la douche quotidienne  devrait encore gagner en plaisir, surtout pendant les mois "froids"...

Une des mamans de l'orphelinat s'est lancé dans une fabrication effrénée de couches cousues afind de pouvoir financer les etudes de sa fille. Jusqu'à présent les couches consistaient dans un savant pliage de deux tissus que nous nouions à la taille des enfants. Au début cela m'a semblé compliqué, mais finalement on s'y habitue vite. C'est tellement plus écologique que les pampers dont toutes les femmes Cambodgiennes rêvent comme signe de progrès.

Lire la suite

12:38 Publié dans Cambodge | Tags : orphelinat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

19/11/2014

Braveheart Center - Le centre des coeurs braves

Depuis ma dernière visite en novembre 2013 l’orphelinat a changé de nom.  Officiellement c’est toujours le National Borey for Infants and Children (NBIC), mais les volontaires et sponsors ont décidé de trouver un nom qui caractérise mieux cet endroit magique. C’est ainsi que le NBIC est devenu Bravehearts Center, le centre des cœurs braves, en honneur du courage des enfants et des personnes au grand cœur qui y travaillent. 

Lire la suite