UA-70828429-1 UA-70828429-1

25/11/2017

Quelques réflexions

politiqueAujourd'hui visite des Killing Fields, ou Choeung Ek en Khmer, à 17 km au sud-ouest de Phnom Penh . Pour Marie c'est la première fois, pour moi la troisième. Mais l'effet est toujours le même.

Cet endroit si paisible était autrefois un centre d'exécution pendant le régime des Khmers rouges de 1974 à 1979. Les détenus y étaient acheminés depuis la prison S21 de Phnom Penh, puis sauvagement abattus sur place. Comme les balles coûtaient cher, les tortionnaires utilisaient tout ce qui leur tombait sous la main pour tuer : haches, pioches, marteaux ou machettes. Et pire encore, ils se servaient des branches aiguisées comme des dents de requin du palmier à sucre pour égorger leurs victimes.

A la fin du régime des Khmers  rouges on y a découvert 129 fosses communes avec des milliers de cadavres. A chaque saison de pluie os ou vêtements remontent encore à la surface. Aujourd'hui, Choeung Ek est un mémorial avec au centre un stupa bouddhiste dans lequel sont conservés plus de 5000 crânes humains plus des ossements rangés par catégories sur plus de 14 étages. Pour les bouddhistes il est très important d'honorer les restes mortels de leurs chers. Cet endroit leur permet de le faire sans pathos ni mauvais goût.

Lire la suite

16:48 Publié dans Cambodge | Tags : politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |