UA-70828429-1 UA-70828429-1

  • Vive l'amitié

    P1070462.JPGAujourd'hui est l'anniversaire d'une amie d'enfance. Nous nous connaissons depuis 54 ans. Nos parents se sont mariés le même jour dans la même église - les siens une heure avant les miens. Puis nous sommes nées à deux semaines d'intervalle. Bien que nous n'habitions pas loin l'une de l'autre nous nous sommes rencontrées seulement à l'école primaire. Ensuite nos parents sont devenus amis grâce à nous. Chaque année ils célèbrent encore leur anniversaire de mariage ensemble, même après le décès de ma maman.

    Douce amitié! On dit qu'on subit sa famille mais qu'on choisit ses amis. C'est bien vrai. J'ai eu la chance dans ma vie de trouver des amis extraordinaires. A commencer par cette amie qui est la plus ancienne avec une autre petite voisine. Tous les jours nous faisions le chemin pour l'école ensemble en nous racontant nos rêves et préoccupations. Adolescentes, nous nous étions jurées de ne jamais embrasser avec la langue. Rien que l'idée était dégoûtante! Puis les années ont passées. La vie nous a éloigné pendant un certain temps, mais nous ne nous sommes jamais complètement perdues de vue. Finalement nous nous sommes retrouvées et aujourd'hui nous nous retrouvons chaque année avec le plus grand plaisir. Ce qui est génial avec les amis d'enfance c'est que tout est tellement facile et naturel. On n'éprouve nullement le besoin de s'expliquer ou de jouer un rôle. Nous nous sommes fréquentées pendant nos années de construction et cela crée des liens indélébiles.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 5 commentaires
  • Parenthèse du samedi

    Ciel bleu au réveil avec 20200328_104905.jpgun léger vent. Malgré la réduction des vols deux avions ont quand même réussi à tracer une croix blanche dans le ciel. La neige sur le Jura est en train de fondre, mais on annonce un retour du froid pour demain. Cela fait une semaine que je ne suis pas sorti de chez moi et je me réjouis de mon passage à la boulangerie. M'étant levée passablement tôt je ne trouve que trois personnes devant moi à faire la queue. Cela fait du bien d'échanger quelques mots avec les vendeuses qui ont l'air fatiguées. Pourtant la boulangerie ferme maintenant beaucoup plus tôt dans l'après-midi que d'ordinaire. J'achète du pain pour la semaine et quelques petites tartelettes. Gourmandise oblige. En sortant je tombe sur une copine. Bonheur suprême. Nous papotons pendant cinq bonnes minutes à distance réglementaire avant de rentrer à la maison.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 0 commentaire
  • Fin de la deuxième semaine de confinement

    confinementArrivant à la fin de la deuxième semaine de confinement, j'ai maintenant pris mes marques et une petite routine s'est installée : Lever (de plus en plus tard), petit déjeuner, allumer l'ordinateur pour voir les dernières nouvelles du travail, répondre à quelques mails, écouter une formation sur LinkedIn, petit café virtuel avec ma collègue de bureau, travailler un peu, réunion virtuelle avec mon équipe pendant une petite heure puis déjeuner, si possible sur ma terrasse. En temps normal je ne bois jamais toute seule, mais nous ne sommes pas en temps normal. Alors maintenant je m'offre mon petit verre de rouge pour célébrer mon repas solitaire et en faire une fête. Nous avons un dicton en allemand qui dit qu'après le repas il faut se reposer ou faire 100 pas. Je choisis plutôt la première option, si possible sur ma terrasse pour prendre ma dose quotidienne de vitamine D. Toutes les excuses sont bonnes. 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 2 commentaires
  • Quelques nouvelles de l'orphelinat

    orphelinatJe suis vraiment reconnaissante pour nos moyens de communiquer virtuellement et à travers la distance. Depuis mon premier voyage au Cambodge en 2010 Facebook m'a ainsi permis de rester en contact avec d'anciens volontaires et de partager les nouvelles de nos visites réciproques. Puis les membres de la directions ainsi que quelques mamans se sont également mis à publier régulièrement des photos et vidéos. Finalement se sont rajoutés des groupes sur WhatsApp. Quel bonheur de pouvoir les suivre à distance en attendant le prochain voyage en novembre. C'est tellement sympathique.

    La saison chaude arrive à grand pas, et la semaine dernière les grands enfants ont pu profiter de la "piscine" aménagée à l'orphelinat. La plupart des enfants adorent patauger dans l'eau et ils en profitent un maximum. J'entends leurs cris joyeux et leurs rires et je voudrais bien partager ce moment avec eux.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Cambodge 1 commentaire
  • Ecouter le silence

    silenceLe metteur en scène de notre troupe de théâtre a l'habitude de nous inciter à écouter le silence qui règne entre nous avant de prendre la parole. C'est incroyable comment le silence peut être parlant. Il n'est pas vide. A force qu'y prêter attention, il devient dense, tangible, rempli d'attentions et d'intentions. Au théâtre comme dans la musique et aussi dans la vie de tous les jours. Parfois c'est le silence qui nous touche le plus, qui nous émeut.

    Il y a silence absolu et silence relatif. Avec moins de voitures qui circulent, la seule moto qui passe en pétaradant devient encore plus insupportable à mes oreilles que d'habitude. Sans parler du fait que, vu son niveau sonore, elle ne respecte certainement pas les limites de la vitesse imposées.

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 1 commentaire
  • Lundi de grisaille

    P1070337.JPGAprès le beau temps de la semaine dernière, nous voilà enfermés par le froid et grisaille dehors. Serait-ce une invitation du ciel de rester chez soi? Ce que les interdits n'arrivent pas à réaliser, la météo le réussi! En tout cas, j'ai remis le chauffage en marche et limite mes déplacements à l'extérieur au simple fait de remplir les mangeoires. La première est vide à 10 heures du matin. Deuxième remplissage à 13 heures. Troisième fournée à 16 heures. Mes amis ont bon appétit.

    Ce matin, en passant dans le salon, j'ai aperçu une grosse  tâche rouge près de la mangeoire qui contient les boules de graisse. J'ai d'abord pensé que c'était un rouge-gorge, mais non, c'était le pic épeiche. Il s'accrochait à la mangeoire dans une position moins que confortable. Mais au moins il a réussi à manger. J'ai voulu le prendre en photo, mais il s'est envolé dans un flop flop lourd. Heureusement que les petites mésanges charbonnières sont moins farouches.

    Depuis le film Les Oiseaux d'Alfred Hitchcock j'avais développé une vraie aversion contre les oiseaux, mais là ils égayent ma journée d'une manière incroyable. Je m'estime chanceuse de pouvoir travailler depuis la maison pour les épier à ma guise.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 1 commentaire
  • Un samedi presque normal

    20200321_104501.jpgMon grand plaisir du samedi matin est d'aller au marché, d'y rencontrer des copines et de boire un chocolat chaud à La Truite. Maintenant tous les restaurants et bars sont fermés, mais nous avons quand même une chance inouï : le maire a accepté de maintenir le marché hebdomadaire sous une forme réduite. Quel bonheur! Je n'ai pas envie d'engraisser les supermarchés qui se font déjà assez d'argent comme ça, mais plutôt de soutenir les petits producteurs locaux et leur produits frais.

    Un membre de la municipalité me raconte que des gens se sont plaints parce que le marché a lieu, que c'est n'est pas responsable. Alors ce sera mieux de s'entasser dans des supermarchés mal aérés que de faire ses courses en plein air tout en restant à distance? Parfois je ne comprends pas la logique des gens. En tout cas je suis très reconnaissante à la mairie de maintenir ce petit moment privilégié de la semaine qui, en plus, m'a permis de remplir mon frigo avec de la bonne nourriture.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 1 commentaire
  • Confinement - jour 4

    communicationOn annonce encore une belle journée à la radio. Contrairement aux autres matins, les avions deviennent plus rares et l'aéroport pourrait fermer bientôt. Chaque pays se replie de plus en plus sur soi-même.

    C'est la journée de la francophonie. Toute la journée on ne jouera que de la musique française. Cela fait du bien aux oreilles et à l'âme d'écouter Jean Ferrat, Serge Lama et tous les autres. Daniel Guichard - tiens, cela me ramène droit dans mon adolescence. J'avais demandé à un copain qui partait en France de me ramener des disques avec de la chanson française et il m'avait apporté Edith Piaf, Jacques Brel et Daniel Guichard. "Mon vieux". Ohlala, quels souvenirs tôt le matin.

    Mes amis plumés se remplissent déjà l’estomac. Dès que je sors sur la terrasse, ils s’envolent dans un froissement d’ailes bruyant. J’entends également beaucoup de bruit dans ma haie de lierre. Elle offre une bonne protection et je pense qu’elle doit certainement abriter quelques nids. Les oiseaux font tellement de bruit, qu’un moment donné je vais vérifier s’ils ne sont pas en train de percer le sac avec les graines de tournesols entreposé sur la terrasse. Mais il n’en est rien. Le pic épeiche reviens également me rendre visite. J'aperçois du coin de l’œil ses mouvements saccadés typiques quand il remonte le tronc de mon arbre, puis hop, il s'envole déjà.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 1 commentaire
  • Trouver le courage et la force en période de crise

    émotions,courage,coaching appréciatifTroisième jour de confinement. Je vous remercie de tout cœur pour vos messages. J'aime écrire et c'est ma façon à moi de digérer les événements. 

    Regardez ce joli tableau que la femme d'un ami hôtelier à Phnom Penh a peint et que j'ai pris en photo le dernier jour de notre séjour en novembre. Avec le manque de touristes et maintenant la crise du Covid-19 cet ami se voit contraint de fermer son hôtel. Comme lui, beaucoup d'entre nous doivent être rangés par l l'incertitude ou la peur de ce qui pourra arriver. Bien sûr il y a la peur pour notre santé, mais aussi l'angoisse comment survivre économiquement dans ces temps incertains. Alors ce petit moinillon lumineux me rappelle de ne pas oublier notre spiritualité.

    Lire la suite

  • Journal de Confinement - Le début

    confinementLundi j’étais fâchée parce que je voulais continuer à travailler au bureau, mais on ne m’a pas laissé. Je ne suis pas essentielle à la survie de l’entreprise. On me dit de me préparer pour travailler à distance. Comment est-ce qu’on se prépare à une chose complètement inconnue ? J’emporte avec moi une grosse pile de documents pèle-mêle. J’aurais enfin le temps de tout lire et classer. Puis quoi ? On n’a jamais eu l’occasion de tester le télétravail avant cette crise, alors ce sera l’aventure. En tout cas, je décide de garder le moral quoi qu’il arrive. Un petit tour à la Migros pour m’offrir des œufs en chocolat avant que la frontière ne ferme. Tout a l’air normal. Il fait beau. Les arbres sont en fleurs et je roule décapoté. La situation semble tellement surréaliste.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 4 commentaires