UA-70828429-1 UA-70828429-1

Garder l'espoir

espoirLes journées passent et nous voilà déjà dans notre troisième semaine de confinement. Malgré mon caractère positif je dois avouer que lundi dernier était un peu dur pour moi et que mon moral a fait un petit plongeon momentané. Peut-être était-ce aussi à cause du froid et de la grisaille. Notre moral dépend parfois de petites choses comme de la météo et de l'ensoleillement.

Tourner en boucle dans la maison, se sentir limité dans son travail et dans ses déplacements, ne pas pouvoir voir des gens pour communiquer en direct, n'avoir envie de rien, s'empiffrer de chocolat et voir le lendemain le résultat sur la balance, ne pas savoir quand tout cela va s'arrêter.

 

Puis apercevoir cette petite pensée qui pousse malgré tout, symbole de la force de la nature. Contrairement à beaucoup je ne me soucis pas trop pour la Terre. Elle en a vue d'autres. Elle a su survivre à des conditions extrêmes et des catastrophes climatiques. La Terre et la nature ont un pouvoir de récupération incroyable. Nous avons pu le constater nous-mêmes récemment en Chine. La vie s'enracine dans des endroits insolites dès qu'il y a le moindre grumeau de terre, la moindre goutte d'eau. Pensez aux déserts qui fleurissent pour quelques jours après la pluie, aux graines qui restent pendant des années dans le sol avant d'en sortir. Il y a tant d'exemples. La Terre sait attendre. Un million d'années, ce n'est rien pour elle. Pour nous, par contre, quelques semaines de confinement semblent déjà une éternité.

La situation actuelle fait appel à notre patience, résilience et espoir. Peut-être avez-vous déjà naturellement ces forces de caractère. En fait, l'espoir est une partie intrinsèque de notre vraie nature humaine tout comme l'amour et la compassion. Mais pour en faire une force réelle nous devons en prendre conscience afin de pouvoir transformer notre réalité et éliminer la peur. Quand nous arrivons à approcher notre incertitude calmement cela nous permet de trouver des opportunités de croissance et de nouvelles possibilités. Au lieu de ne voir que les problèmes nous pouvons tourner notre esprit vers les solutions. Cette nouvelle attitude nous permet ensuite de trouver un moyen pour traverser nos défis et difficultés. Mon mantra de vie est "Tout va bien se passer" et je dois dire qu'avec cette ligne directrice tout devient plus facile à supporter et à gérer. Les choses s'arrangent naturellement.

espoirVoici l'histoire d'une panne chanceuse. Juste avant le confinement nous sommes parties avec une amie passer un week-end avec à Lyon. Nous partons la joie au cœur à l'idée de retrouver nos fistons chéris. A mi-chemin ma voiture tombe en panne. L'électronique indique que c'est la pompe d'injection. Aïe. En même temps, ma voiture me lâche au meilleur endroit possible, juste à côté d'une borne SOS dans un espace sécurisé. Deux cents mètres plus loin nous nous serions retrouvées dans un virage dangereux sans le moindre espace pour se ranger sur le côté.

J'appelle l'assurance qui nous prend tout de suite en charge. La dépanneuse arrive en 30 minutes. Il fait un peu frais mais il ne pleut pas. Le dépanneur nous ramène à son garage dans un endroit perdu et nous conseille de rappeler l'assurance pour voir si on a droit au rapatriement. La chance nous sourit et j'ai effectivement droit à un retour en taxi. Comme nous nous trouvons près d'Oyonnax, je demande si le taxi peut aussi nous déposer à Lyon. L'endroit se trouve à peu près à mi-chemin entre les deux destinations et on m'affirme après quelques vérifications que c'est possible. Les deux mamans, pleines de gratitude, peuvent donc finalement rejoindre leurs fils avec seulement trois heures de retard pour un week-end très sympathique.

Le lundi le garagiste m'apprends que ce n'est pas la pompe d'injection mais juste un filtre à huile qui a causé la panne. Ouf, c'est nettement moins cher que ce que j'appréhendais. Et comme cerise sur le gâteau, mon compagnon doit se rendre à Lyon avec une collègue et sur le retour il me ramène ma voiture. Elle n'est pas belle la vie?

espoirJe suis convaincue que le fait de garder l'espoir et un état d'esprit positif a largement contribué à ce que tout s'arrange à la fin. Ainsi j'espère que toute cette situation de jamais vue serve également à un résultat positif dans le monde. J'ai pu voir tellement d'initiatives de méditations ou d'exercices communs à travers des communautés différentes e que cela doit forcément contribuer à élever nos énergies. Rien qu'hier soir deux de mes maîtres coachs ont organisé une rencontre de 30 minutes avec leur élèves. Nous étions plus de 950 personnes dans le monde entier à faire les exercices ensemble. Les temps de crise révèlent notre égoïsme et notre solidarité. Je garde l'espoir que ce seront les forces du bien qui gagneront.

Tout va bien se passer!

Tableau: Yolanda Huerta-Casado

 

Lien permanent Catégories : Air du temps 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.