UA-70828429-1 UA-70828429-1

  • Pensées pluvieuses

    P1070711.JPGIl pleut et ne pas seulement sur Nantes. En temps normal c'est la période du salon du livre et j'ai constaté dans le passé que la pluie est souvent au rendez-vous. Cela fait du bien à la nature. Les plantes assoiffées boivent avidement chaque goutte de pluie qui tombe. Il était temps. J’aime écouter le bruit des gouttes qui rebondissent sur les feuilles de mon arbre, sur le toit d'une voiture ou un vélux. C'est reposant. Avec quelques degrés en plus ce sera même mieux, car là j'ai froid. Alors je sors les grosses chaussettes et rallume le chauffage.

    Après l’explosion des couleurs du printemps la nature a enfilé son manteau vert. C’est incroyable, la multitude de nuances de vert qui existent. Je ne m’en étais jamais rendu compte avant de visiter l’Irlande et ses splendeurs vertes. Les arbustes poussent et s’élargissent à vue d’œil. Bientôt j’aurai le plaisir de sévir avec mon sécateur pour faire un peu de place aux uns et aux autres. Je m’étonne chaque année que le paysagiste qui avait planté ces arbustes il y a cinq ans seulement n’avait pas prévu comment ils allaient grandir. Même chose pour un conifère qu’il a planté coincé entre la clôture, le mur de la maison et d’autres arbres. Le pauvre ne sait pas comment prendre sa place. D’un côté ses copains lui signalent que c’est leur territoire. Alors il se fait tout petit et étend ses branches vers l’autre côté où il me barre l’accès à mon portillon. Cela me fâche un peu, parce que je me dis que ce paysagiste a juste voulu me facturer des plantes sans se soucier de leur survie ou de leur confort.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 1 commentaire
  • Fin de la sixième semaine

    confinementLes semaines passent, les racines blanches poussent, et nous voilà à la fin de la sixième semaine de confinement. Je me couche et me lève de plus en plus tard. C'est peut-être un avant-goût de la retraite. En même temps je ne suis pas en vacances. Mentalement ce n'est pas la même chose de travailler depuis la maison qu'au bureau. Je ne ressens pas la même urgence de faire les choses, de réagir à des mails, de faire des suivis. Je n'ai pas l'impression d'être efficace, et le contact direct avec les collègues me manque.

    Au moins j'ai la chance inouïe d'avoir des amies qui me confectionnent des masques, même si je ne les mets pas pour l'instant. Après ma copine allemande, c'est ma collègue retraitée à qui j'apporte quelques courses le samedi qui m'a offert un masque. Elle les fabrique à partir de torchons de cuisine. Cela l'occupe est c'est très original. Un masque le matin, un masque l'après-midi. Elle en a confectionné ainsi pour toute la famille qui s'en réjouit. Et moi aussi.

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 2 commentaires
  • Histoires de frères

    confinementRéveil matinal par le chant du merle à six heures. Je me dis que c’est typique pour un samedi - avant de réaliser que nous ne sommes que vendredi. Décidemment, je commence à perdre la notion du temps. Je décide de profiter de la fraîcheur pour arroser mon jardin. Mon arbre a presque entièrement déployé sa belle robe vert tendre et est éclairé par la lumière du matin. Mon cœur s’en réjouit. Pourtant j’ai l’impression que les feuilles commencent déjà à se flétrir sous la sécheresse. Vivement que la pluie arrive ce week-end !  En attendant j’apporte ma petite contribution en eau. A côté de mon groupe d’arbres s’est implanté un lilas sauvage. J’adore les lilas, leur belle couleur et leur parfum. Celui-là donne beaucoup de feuilles mais peu de fleurs. Il y a quelques années une amie m’avait offert et planté chez moi un lilas blanc et un violet. Les deux frères ne sont pas loin l’un de l’autre, pourtant leur évolution a été complètement différente. Le blanc a reçu une place bien ensoleillée et s’est concentré à pousser en hauteur. Il m’a déjà fait quelques grappes blanches, mais son feuillage n’est pas très dense. L’autre s’est retrouvé coincé entre deux arbustes et se situe plus proche de l’arbre. Il reçoit moins de soleil et est resté beaucoup plus chétif. Pourtant il continue à grandir, mais plus en largeur qu’en hauteur. C’est quand même intéressant d'observer comment la nature trouve des stratagèmes pour toujours s’adapter aux conditions existantes.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 0 commentaire
  • Vivre dans sa bulle

    confinementNous voilà en cinquième semaine de confinement. Globalement, et comparé à d'autres, je ne peux pas me plaindre. J'ai du travail, je me retrouve seule dans un grand appartement avec un petit jardin, je suis en bonne santé, il fait beau, j'ai des contacts réguliers et fréquents avec mes collègues et mes amis. Mon fils, lui, est confiné à Lyon dans 20 mètres carrés où il navigue entre son lit et son ordinateur. C'est nettement plus difficile à supporter et il a du mérite. Les copains lui manquent. A moi aussi. Mon compagnon se trouve à 10 kilomètres seulement, mais nous n'avons pas encore trouvé une bonne excuse qui pourrait nous rapprocher. Décidemment, il y a trop de supermarchés dans le Pays de Gex et les amandes coûtent chères!

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 2 commentaires
  • Pensées pour ma mère

    P1070388.JPGAujourd’hui il y a 60 ans ma mère a donné naissance à son premier enfant, une petite fille rose et toute fripée. Mon papa, fier comme Artaban, est allé montrer la photo de sa progéniture dans son bistrot habituel. Un monsieur d’un certain âge a regardé la photo et consolé mon papa en disant «Elle sera plus belle plus tard.» Finalement je pense qu'il avait raison.

    Ma mère n’avait pas encore 22 ans à ce moment. Mon papa dix ans de plus. Ils sont nés à quelques jours près, mais pas dans la même dizaine.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 5 commentaires
  • Lundi de Pâques

    confinement,pâquesLe merle m'a réveillé à 6 heures ce matin. J'aime son son chant mélodieux, mais faut-il qu'il chante seulement tôt le matin (surtout les jours fériés) pour se taire ensuite pendant toute la journée? Ne pouvant rien y faire je me lève pour inspecter le jardin et mes plantations de samedi. Pour l'instant les limaces ne les ont pas encore découvertes. Tant mieux. Par contre une pousse de lierre vert tendre commence à grimper le long du tronc d'un de mes arbres. Je mets vite fin à cette tentative d'invasion en imitant mon compagnon. Il est devenu le Zorro des arbres menacés par le lierre. Il habite en bordure de forêt. Après avoir libéré de l'étreinte meurtrière les arbres sur son terrain, il s'aventure maintenant à l'extérieur de son jardin, armé d'un sécateur, pour venir également en aide aux arbres de la forêt. Si un jour le port de masque devrait devenir obligatoire, je pense que la couleur noire sera la plus appropriée dans son cas.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 0 commentaire
  • Ma bulle d'air

    confinementAprès quatre semaines de confinement arrive enfin à nouveau le samedi, mon jour de sortie, liberté limitée. Je me réveille tôt comme chaque fois quand je pourrais dormir plus longtemps.Tant pis. Comme disent les anglais "The early bird catches the worm." Mais les vers ne m'intéressent pas tellement. Je préfère un escargot aux raisins pour le petit déjeuner, ma gourmandise du week-end.

    Puis passage au supermarché pour mes courses de la semaine. Pas de tulipes ce coup-ci. Dommage. A neuf heures je me rends sur le parking de l'école Calas pour retirer mes courses commandées. La mairie a eu la bonne idée de nous permettre d'acheter des produits chez certains des vendeurs du marché hebdomadaire. C'est nettement plus sain que les produits industriels et cela fait vivre les producteurs locaux. Je me réjouis déjà de mes yaourts préférés et des bonnes pommes juteuses. Tout est très bien organisé. La police municipale est présente pour surveiller le respect des règles. Les marchands arrivent en camion et se garent de manière espacée. Les clients s'approchent peu à peu. On ne peut que retirer les produits commandés auparavant et il faut payer par carte ou chèque. Les commerçants prennent leurs marques. Ils cherchent les noms des commandes dans les caisses empilées. Ce n'est pas évident. Cette recherche laborieuse donne l'idée à un des vendeurs de mettre des étiquettes à l'extérieur de chaque caisse pour la semaine prochaine.

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 2 commentaires
  • Vendredi Saint

    confinementSymbole de la croix. Vendredi saint. Jour de la crucifixion et mort de Jésus. Quand j'étais petite je n'aimais pas beaucoup ce jour un peu triste. Un repas léger, souvent du poisson sans goût, passage à l'église pour nous recueillir. Le rire et la joie étaient mal vus.  

    Pendant trois jours et jusqu’au dimanche de Pâques les cloches ne sonnent pas. Autrefois on me faisait croire qu'elles s'étaient envolées à Rome. Pour faire quoi? Apparemment pour se remplir de chocolats qu'elles verseraient à leur retour uniquement sur la France, tandis qu'en Allemagne et en Suisse on prône une collaboration entre poules pondeuses et lapins coureurs, réquisitionnés pour la distribution.

    L'après-midi du Vendredi saint on décorait souvent les œufs avec ma maman et mes frères. J'aimais bien faire ça même s’il ne fallait pas trop montrer son plaisir.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 0 commentaire
  • La vie et la mort

    confinementHier nous avons appris avec grande tristesse le décès d'un collègue, dû aux complications liées au Covid après trois semaines de soins intensifs. Je ne le connaissais pas bien, mais je me souviens de son sourire chaleureux. Il était serviable et avait l'air très doux. Son équipe est sous le choc. Beaucoup de collègues pleurent sa perte. Un autre collègue, retraité depuis peu d'années seulement, nous a également quitté en début du confinement à cause d'un cancer. Une jeune collègue est morte en début d'année après une opération d'une tumeur dans la tête.

    Oui, la mort peut nous rattraper à tout moment, Covid ou pas. Nous avons tendance à oublier que nous ne sommes que de passage. Une des questions de coaching que nous posons souvent est: Que voulez-vous que soit inscrit sur votre pierre tombale? Comment voulons-nous que les autres se souviennent de nous?                           Quel héritage voulons-nous laisser à nos enfants et au monde en général?

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 0 commentaire
  • Réflexions

    P1070688.JPGJ'entame la quatrième semaine de télétravail. C'est bizarre, j'ai l'impression que ce sont les lundis qui sont le plus difficile à vivre. Peut-être justement parce que je me dis qu'on a une autre semaine de confinement devant nous. Je viens de terminer mon premier kilo de chocolats de Pâques. Une semaine avant Pâques. Oups. Heureusement qu'il me reste encore un kilo. Merci la Migros. Au lieu de faire des réserves de papier toilette j'avais choisi cette option à la place. C'est mieux pour le moral mais moins bien pour la balance.

    Ma maison est de plus en plus propre. La terrasse est nettoyée, les vitres sont translucides (au moins quand il n'y pas le soleil dessus), la pelouse tondue. Tout est prêt pour un repas de Pâques solitaire. Moi qui me faisais toute une joie d'avoir mon fils à la maison pour le week-end et d'inviter les amis pour un bon repas. Bon, on va dire que ce n'est que partie remise!

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 1 commentaire
  • Parenthèse agréable

    20180617_144649.jpgSamedi chéri, mon jour de sortie! En temps normal je serais maintenant en Allemagne pour fêter les 60 ans de ma copine et voir ma famille. J'espère au moins que je pourrais y aller pour les 92 ans de mon papa au mois de juin.

    Sans avions le ciel est bleu immaculé. Les quelques avions qui passent laissent leurs traînées dans le ciel qui s'élargissent rapidement en une couche de cirrus. Ce n'est rien pourtant comparé aux carrés denses dessinés artificiellement auxquels ont avait droit avant le confinement. Trente minutes plus tard le ciel est à nouveau limpide.

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 1 commentaire
  • Garder l'espoir

    espoirLes journées passent et nous voilà déjà dans notre troisième semaine de confinement. Malgré mon caractère positif je dois avouer que lundi dernier était un peu dur pour moi et que mon moral a fait un petit plongeon momentané. Peut-être était-ce aussi à cause du froid et de la grisaille. Notre moral dépend parfois de petites choses comme de la météo et de l'ensoleillement.

    Tourner en boucle dans la maison, se sentir limité dans son travail et dans ses déplacements, ne pas pouvoir voir des gens pour communiquer en direct, n'avoir envie de rien, s'empiffrer de chocolat et voir le lendemain le résultat sur la balance, ne pas savoir quand tout cela va s'arrêter.

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 0 commentaire